Auteur : muller_p

Constitution et fédéralisme : lettre d’opinion de Félix Mathieu, doctorant en science politique, et 19 autres signataires

“Les débats qui entourent l’ordre constitutionnel du pays et son renouvellement sont parfois dépeints comme n’intéressant plus les Canadiennes et les Canadiens. Pourtant, il est nécessaire de réfléchir et de discuter sereinement de tels enjeux, lesquels sont à la fois complexes et déterminants pour le vivre-ensemble.

De plus, nous sommes persuadés que les générations qui n’ont pas vécu activement les débats constitutionnels des décennies 80 et 90 peuvent être porteuses d’idées ingénieuses et novatrices pour imaginer à nouveau les rapports entre les différents partenaires constitutifs de la fédération canadienne.

À cet effet, nous applaudissons la création du Centre d’analyse politique sur la Constitution et le fédéralisme (CAP-CF). Situé à l’Université du Québec à Montréal et dirigé par le professeur Alain-G. Gagnon, le CAP-CF se donne pour mission de stimuler la recherche sur la politique constitutionnelle et le fédéralisme, de faciliter les échanges à l’intérieur des milieux universitaires, de promouvoir le dialogue quant à la reconnaissance des différents groupes nationaux, dont les nations québécoise et autochtones, ainsi que d’accroître le savoir et la compréhension de ces grands enjeux au Canada et dans les autres fédérations à travers le monde. Misant sur la collaboration entre le Québec et les partenaires au sein de la fédération canadienne et à l’étranger, le Centre permettra à des chercheurs provenant de multiples horizons et de toutes les générations d’échanger sur des thématiques aussi diverses que I) le fédéralisme de coopération, l’asymétrie institutionnelle et la solidarité sociale ; II) l’énergie et l’environnement en contexte fédératif ; III) le fédéralisme fiscal et la décentralisation ; IV) les peuples autochtones et la justice sociale ; et V) l’histoire politique et constitutionnelle du pays.”

Lire la lettre d’opinion en intégralité sur lapresse+.

Gala des activités expérientielles : Guy Saint-Jacques sera l’invité d’honneur

Pour une 3e édition, la Faculté de science politique et de droit de l’UQAM et le Conseil de diplômés vous invitent à leur Gala annuel en l’honneur des étudiants et diplômés des activités expérientielles organisées par la Faculté (simulations ONU/OACI/Parlement européen, CIDDHU, concours de plaidoiries).

Cette soirée vise à soutenir et à pérenniser la participation des étudiants de la Faculté de science politique et droit de l’UQAM aux simulations internationales et aux concours de plaidoiries.

Date : jeudi 5 avril 2018 de 18h à 22h

Lieu : Hôtel Intercontinental (360 rue Saint-Antoine O., Montréal)

Invité d’honneur : Guy Saint-Jacques, fellow de l’Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) et ancien Ambassadeur du Canada en Chine.

Au cours de la soirée, Bernard Derome, président de l’Institut d’études internationales de Montréal (IEIM), s’entretiendra avec Guy Saint-Jacques.

Déroulement de la soirée
18 h : Accueil des participants
18 h à 19 h 30 : Cocktail d’accueil – Boissons et bouchées
19 h 30 : Début du souper
21 h 30 : Fin du souper
21 h 30 : Discussions entre les convives et digestifs

Tarif individuel : 150 $
Table de 8 personnes : 1 050 $
Acheter vos billets

Le prix inclut un cocktail, un souper quatre services et deux bouteilles de vin par table. La totalité des bénéfices ira au financement des concours et simulations de la Faculté.

Plus d’informations sur le site web. Rejoignez-nous aussi sur la page Facebook de l’événement en cliquant ici.

Pour toutes informations concernant cet événement, communiquez avec :
Pierrick Pugeaud
514 987-3000, poste 1663
pugeaud.pierrick@uqam.ca

Notice biographique

Guy Saint-Jacques est un diplomate canadien depuis 1977. Avant d’être affecté comme Ambassadeur du Canada en Chine jusqu’en 2016, Monsieur Saint-Jacques a été Haut-commissaire adjoint au Haut-commissariat du Canada au Royaume-Uni, puis Chef de mission adjoint à l’Ambassade du Canada à Washington DC. Au cours de sa carrière, il a travaillé au sein de l’administration centrale, dans laquelle il a occupés plusieurs postes et notamment directeur adjoint de la direction de l’énergie et de l’environnement, puis directeur des affectations et directeur général de la gestion du personnel. Plus tard, il est mandaté par le gouvernement du Canada pour négocier les accords sur le changement climatique.

Il détient un baccalauréat en sciences de l’Université de Montréal et une maitrise en aménagement du territoire et développement régional de l’Université Laval. Du fait de ses quatre affectations en Chine, Guy Saint-Jacques est considéré comme un spécialiste des questions chinoises et parle mandarin couramment.

Dévoilement d’un pôle de recherche à l’UQAM pour les études sur la Constitution et le fédéralisme

La journée soulignant la création du Centre d’analyse politique : Constitution et Fédéralisme se déroulera le 12 mars prochain à l’UQAM (local D-R200, 1430 rue Saint-Denis, Pavillon Athanase-David).

L’annonce se fera dans le cadre d’une conférence de presse en présence du ministre québécois responsable des Relations canadiennes et de la Francophonie canadienne, M. Jean-Marc Fournier, de la rectrice de l’UQAM, Mme Magda Fusaro, de la directrice générale du Centre d’études constitutionnelles de l’Université d’Alberta, Mme Patricia Paradis et du titulaire de la Chaire de recherche du Canada en études québécoises et canadiennes et professeur au Département de science politique de l’UQAM, M. Alain-G. Gagnon.

La conférence de presse sera suivie d’un panel sur l’avenir de la fédération canadienne auquel participeront des chercheurs et des étudiants de plusieurs universités canadiennes.

Félicitations à Rosa Pires et Danielle Coenga

Toutes nos félicitations à Rosa Pires et Danielle Coenga!

Diplômée de la maîtrise en science politique en 2017, Rosa a obtenu le prix du meilleur mémoire en études féministes, secteur sciences humaines/science politique et droit, remis par l’Institut de recherche et d’études féministes pour l’année 2016-2017. Son mémoire est intitulé « Les féministes de deuxième génération issues de l’immigration face à la citoyenneté et l’identité nationale au Québec : ne sommes-nous pas québécoises? ».

Danielle Coenga, étudiante au doctorat en science politique, est récipiendaire de la Bourse doctorale de l’Institut de recherches et d’études féministes (2 500$) pour son projet de thèse sur L’égalité de genre dans les programmes des Nations Unies : l’imbrication des systèmes d’oppression et l’hétéronormativité.

Sur la photo, dans l’ordre: Danielle Coenga, Rachel Chagnon (directrice de l’IREF) et Rosa Pires

Une professeure participe au colloque “La production de l’or dans la tourmente” en Suisse

A l’occasion du colloque « L’or dans la tourmente, la Suisse sous pression » qui se déroulait à l’Université de Lausanne mercredi 14 février dernier, la professeure et experte reconnue en matière de responsabilité sociale des entreprises Bonnie Campbell revient sur la décision du gouvernement canadien de créer un poste de défenseur des droits indépendant pour la responsabilité sociale des entreprises.

« Si une entreprise refuse de coopérer, on pourra lui retirer certaines aides, comme l’appui consulaire ou le soutien financier d’exportation »

Lire l’article en intégralité

Clarksonian Mega-Challenges for Canada and North America by Michèle Rioux

par Michèle Rioux, professeure

Extrait :

« North America has been an experimental model of trade and integration for at least the last 25 years. Stephen spent his life understanding North America and how the region shaped the Canadian political economy and society. An excellent, innovative researcher, he kept asking questions, many without clear-cut answers that led to a dozen high impact publications. Always kind and generous, intellectually challenging, he had an engaging personality and a very contagious smile. In this short article, remembering his critical influence he had on my research and in the field of Canadian political economy, I will specifically explore three topics that are central to his many contributions :

  • The singular importance of the world economic system and the emergence of powerful multinational corporations as pivotal actors in diminishing the role of state everywhere.
  • The asymmetrical growth in social inequality from new market access and free trade in North America and their “capture” of the public policy process.
  • The transformative impact of regional economic integration models on the dynamics of state sovereignty and comparative international political economy. »

Lire l’article complet sur le site web The Progressive Economics Forum

 

À (re)voir : Webconférence dédiée aux lycéens, lycéennes, aux titulaires d’un bac français et à leurs parents sur les études de 1er cycle

📺 À voir ou à revoir ! Webconférence exclusivement dédiée aux lycéens, lycéennes, aux titulaires d’un bac français et à leurs parents sur les études de 1er cycle. Date limite pour déposer une demande d’admission : 1er mars —» www.etudier.uqam.ca/admission

Pour lire la vidéo, cliquez ici.

 2:20 Montréal
 5:30 Choisir l’UQAM
 8:20 La Faculté de science politique et de droit
 13:55 Baccalauréat en communication, politique et société (BCPS)
 18:20 Baccalauréat en science politique
 24:05 Baccalauréat en relations internationales et droit international (BRIDI)
 29:00 Baccalauréat en droit
 33:10 Témoignage de Madeleine Gourier, étudiante française de dernière année
 40:50 Période de questions

Les étudiantes et étudiants de l’UQAM ont brillé à Washington DC, États-Unis

Du 14 février au 18 février, les étudiants et étudiantes de l’UQAM ont participé à la 33e édition de la Simulation internationale Annuelle de l’Alliance Atlantique (International Model NATO). Ce sont au total 17 uqamiens et uqamiennes qui ont représenté deux pays membres, les Pays – Bas et le Portugal : Loïc Beauchesne, Axelle Bonnegrace, Bryan Bunel,  Vincent Desmarais-Adam, Alarik Drouart Lopez, Asmae Jaadani, Nicolas Jasmin, Hortense Lafond, Alexandra Levesque, Yassmine Mhouar,  Marianne Renauld Robitaille, Xavier Robillard, Alexis Sabatey, Jérémie Séguin,  Dominic Tiberio, Kateryna Usikova, et Anouk Wawrzyniak.

Cette simulation concerne les travaux des différents organismes de l’OTAN ; ceux-ci se déroulent sous la forme de réunions par comité spécialisé d’experts, de diplomates ou de personnels civils de la Défense, de négociations informelles de nature politique, etc. En plus d’un ordre du jour adopté, les étudiants/étudiantes négociateurs sont mobilisés pour une crise inconnue avant leur arrivée et révélée par les professeurs organisateurs.

Évalués par ces derniers, plusieurs étudiantes et étudiantes de l’UQAM ont été récompensés :

Superior delegation Award pour les étudiants : Vincent Desmarais-Adam et Alexis Sabatey

Distinguished delegation in committee pour les étudiantes Yassmine Mhouar et  Marianne Renauld Robitaille.

Bravo à toutes et tous !

Poste de professeur.e en politique mondiale à pourvoir au Département

Le département de science politique de l’Université du Québec à Montréal est à la recherche d’un.e professeur.e en politique mondiale

SOMMAIRE DE LA FONCTION : 

  • Enseignement et encadrement aux trois cycles d’études
  • Recherche dans le domaine
  • Services à la collectivité

EXIGENCES : 

  • Doctorat en science politique ou dans une discipline connexe
  • Domaine de recherche spécialisé sur la mondialisation en lien avec ses aspects économiques, politiques, sociaux, culturels ou sécuritaires
  • Expérience de recherche empirique démontrée par des publications dans le domaine
  • Être en mesure d’élaborer et d’enseigner un cours sur la mondialisation dès l’entrée en fonction
  • Être en mesure d’enseigner des cours obligatoires de premier et de deuxième cycles en relations internationales
  • Expérience d’enseignement pertinente dans le domaine
  • Être en mesure d’entreprendre, dès l’entrée en fonction, un programme de recherche
  • Maîtrise du français parlé et écrit

DATE D’ENTRÉE EN FONCTION : 1er JUIN 2018 

TRAITEMENT : Selon la convention collective UQAM-SPUQ

Les personnes intéressées sont priées de faire parvenir une lettre de présentation, un curriculum vitae en français, détaillé, daté et signé, ainsi qu’une copie de leurs trois plus importantes publications. Trois lettres de recommandations doivent aussi être envoyées. Le tout doit parvenir avant le 9 mars 2018, 17 h au :

Monsieur Christian Deblock, directeur
Département de science politique
Université du Québec à Montréal
C.P. 8888, Succursale Centre-ville
Montréal (Québec) H3C 3P8
Téléphone: 514 987-3000, poste 4577
Télécopieur: 514 987-0218

Retrouvez l’offre de poste en intégralité en cliquant ici.

Offre de stage postdoctoral – Chaire de recherche en psychologie politique de la solidarité sociale

La Chaire de recherche UQAM en psychologie politique de la solidarité sociale (CPPSS), en lien avec le Laboratoire de communication politique et d’opinion publique (LACPOP), offre un stage postdoctoral de 35 000$ pour l’année académique 2018-2019.

Conditions de participation

• Avoir soutenu sa thèse au plus tard le 1 juillet 2018;
• Avoir une expertise en comportement politique et en opinion publique;
• Posséder des compétences en analyse quantitative avancée;
• Une expertise en psychologie politique, sur le genre, et/ou les enjeux interculturels
serait un atout
• Les candidatures canadiennes et internationales sont les bienvenues.
• Capacité de parler anglais ou français

Détails du poste

• Salaire annuel de 35 000$ (brut).
• Le ou la stagiaire travaillera sous la direction de la Professeure Allison Harell au Département de science politique à l’UQAM et sera intégré aux activités de la Chaire et deviendra membre postdoctoral du Centre pour l’étude de la citoyenneté, un regroupement stratégique financé par le FRQSC.
• Les candidats doivent respecter les critères d’admissibilité énoncés dans la politique postdoctorale de l’Université du Québec à Montréal.
• Un poste de travail et l’accès à l’infrastructure de l’université sera offert.
• La personne sélectionnée aura accès à un financement pour présenter leur recherche dans les conférences scientifiques.

Pour poser votre candidature

Les candidatures seront acceptées jusqu’au 15 mars 2018 par courriel à harell.allison@uqam.ca. Les dossiers de candidatures doivent inclure :
1) Une lettre de motivation
2) Un curriculum vitae
3) Un projet de recherche d’environ 1500 mots
4) Deux lettres de recommandation (envoyées directement par courriel à harell.allison@uqam.ca)

Département de science politique

Institution de premier plan, le Département de science politique accueille près de 800 étudiants inscrits aux trois cycles d’études et se compose de 36 professeurs dont l’expertise couvre tous les champs disciplinaires de la science politique.

Suivez-nous

Coordonnées

Département de science politique
Local A-3405
400, rue Sainte-Catherine Est
Montréal (Québec) H2L 2C5