• Les entretiens du jubilé – Jacques Lévesque et Yann Breault

Deuxième cycle

Maîtrise en science politique

La maîtrise en science politique a pour objectifs l’approfondissement des connaissances, la formation à la recherche et à l’analyse en science politique, ainsi que le développement d’une rigueur scientifique. La réalisation d’un travail de recherche autonome prépare à la poursuite des études du 3e cycle ou au cursus professionnel dans le secteur public, communautaire ou privé.

La notoriété du programme repose notamment sur un corps professoral de renom. Le programme vise autant à former des chercheurs que des professionnels. Ce n’est pas une surprise si notre taux de placement approche les 100%. Plusieurs bourses de recrutement et d’excellence sont également disponibles.


Personnes à contacter

DIRECTEUR DES ÉTUDES DE 2E CYCLE
Julian Durazo Herrmann
durazo.julian@uqam.ca
Téléphone : (514) 987-3000, poste 1432
Bureau : A-3790

AGENTE DE GESTION DES ÉTUDES DE CYCLES SUPÉRIEURS
Nina Escoute
escoute.nina@uqam.ca
Téléphone : (514) 987-4542
Bureau : A-3325


INFORMATIONS GÉNÉRALES

Conditions d'admission

Qui peut s’inscrire ?

Le programme est accessible aux titulaires d’un baccalauréat ou l’équivalent en science politique, ou d’un baccalauréat dans une discipline connexe, obtenu avec une moyenne cumulative d’au moins 3,2 sur 4,3, ou l’équivalent. Il est également accessible aux personnes qui possèdent les connaissances requises, une formation appropriée et une expérience jugée pertinente.

Les particularités

Employeurs potentiels

  • Gouvernements
  • Administrations publiques
  • Organisations internationales
  • Organismes communautaires
  • Milieu de la santé
  • Milieu de l’éducation
  • Milieu culturel

Particularités

  • Diversité d’approches théoriques et de courant idéologiques dans toutes les concentrations.
  • Préoccupation de couvrir les différentes régions du monde : le corps professoral est formé de professeurs renommés s’intéressant à l’Afrique, l’Asie, l’Europe, l’Amérique latine, les États-Unis, le Canada et le Québec.
  • Implication des étudiants dans les activités de recherche départementale et des nombreux groupes et centres de recherche.
  • Ouverture sur d’autres disciplines complémentaires : les membres du corps professoral favorisent une compréhension globale des phénomènes internationaux en les abordant sous différents angles (la science politique, le droit, la sociologie, l’histoire, la géographie et l’économie).
  • Vitalité de la recherche : environ 40 % des professeurs possèdent des subventions externes pour un total d’environ 1,4 million de dollars par année.
  • Possibilité de participer à différentes activités académiques. Par exemple, en fournissant des appuis aux Organisations non gouvernementales (ONG) pour renforcer leurs capacités et établir diverses stratégies d’intervention (activités de formation, publication, stage) ;
  • Formation aux techniques et méthodes de recherche : sondage, entrevue, questionnaire, échantillon, observation, étude de cas, récit de vie, etc.
  • Enseignement en petits groupes. Le nombre d’étudiants varie généralement entre 6 et 15.
  • Flexibilité du programme qui permet les études à temps complet ou à temps partiel.

Ouverture à l’international

  • Concentration en politique internationale/droit international (sans mémoire)
  • Plusieurs ententes bilatérales, entre autres, avec l’Argentine, le Brésil, le Chili, la France, la Suisse, le Royaume-Uni.

Stages

  • Possibilité d’effectuer un stage optionnel, d’une durée minimale de 140 heures.
  • Le nombre d’heures de travail par semaine est variable selon les besoins de l’organisme et le stage peut être fait à temps partiel.
  • Il peut être rémunéré ou non.
  • Les lieux de stages sont variés : organisation du secteur public ou parapublic, entreprise privée, organisme international ou de coopération, médias, organisme communautaire.
  • Il peut se dérouler au Canada ou à l’étranger.
  • Restriction : le stage ne peut être effectué au lieu de travail de l’étudiant, à moins que le stagiaire soit chargé d’un projet spécial dont les tâches diffèrent de ses tâches habituelles.
Les programmes

Trois profils

La maîtrise en science politique offre trois cheminements distincts :

  • Un profil avec mémoire de recherche : scolarité de cinq séminaires, projet de mémoire, mémoire
  • Un profil avec travail de recherche dirigé : scolarité de sept séminaires, projet de travail de recherche dirigé, travail de recherche dirigé
  • Une concentration bidisciplinaire politique internationale et droit international : scolarité de sept séminaires, projet de travail de recherche dirigé bidisciplinaire, travail de recherche dirigé bidisciplinaire

Les étudiantes et les étudiants du profil avec mémoire de recherche et du profil avec travail de recherche dirigé ont aussi la possibilité de s’inscrire en parallèle à la concentration de 2e cycle en études féministes.


Contenus

La grande diversité des séminaires offerts permet aux étudiantes et étudiants de se spécialiser sur les thèmes suivants :

  • Citoyenneté, identité et démocratie
  • Politique mondiale
  • Sécurité et violence organisée
  • Mouvements sociaux et vie démocratique
  • Globalisation et gouvernance
  • Communication politique et nouveaux médias
  • Problèmes contemporains (environnement, santé, immigration, etc.)
  • L’État en perspective comparée (Amérique latine, Afrique, Asie, etc.)

Documents à consulter

Guide d’information à l’intention des nouveaux étudiants de maîtrise en science politique 


INFORMATIONS PRATIQUES

Ressources

Ressources et formulaires

Quelques ressources pratiques pour vos études


ASSOCIATIONS ÉTUDIANTES

Association facultaire étudiante
de science politique et droit (AFESPED)

Local : J-M775

Téléphone : (514) 987-3000, poste 2632
Facebook : AFESPED
 

Association des étudiants-es aux cycles supérieurs en science politique de l’UQAM (AECSSP)

Local : A-3685

Téléphone : (514) 987-3000, poste 7809
Facebook : AECSSP
Courriel : aecssp@er.uqam.ca
Site web : Association des étudiants-es aux cycles supérieurs en science politique de l’UQAM


Département de science politique

Institution de premier plan, le Département de science politique accueille près de 800 étudiants inscrits aux trois cycles d’études et se compose de 36 professeurs dont l’expertise couvre tous les champs disciplinaires de la science politique.

Suivez-nous

Coordonnées

Département de science politique
Local A-3405
400, rue Sainte-Catherine Est
Montréal (Québec) H2L 2C5