Auteur : muller_p

Programme de stage comme page-étudiant à l’Assemblée nationale

L’Assemblée nationale du Québec accueillera, en 2018-2019, sa 10e cohorte dans le cadre du programme de stages comme page-étudiant. Cette expérience permet à 14 étudiants de vivre une expérience unique dans une institution au cœur de la vie démocratique québécoise. Ce stage rémunéré, d’une durée de dix mois, conduit à l‘obtention de six crédits universitaires.

Le recrutement 2018-2019 se déroulera du 15 janvier au 23 février 2018.

Pour connaître les critères d’admissibilité, rendez-vous sur paricilademocratie.com

Édition 2018 de l’Université d’été sous les baobabs

L’Université d’été sous les baobabs s’adresse aux étudiantes et étudiants inscrits à la maîtrise ou en fin de baccalauréat dans des programmes en sciences humaines ou sociales. Elle leur offre la possibilité de suivre deux cours reconnus dans des programmes universitaires, selon leur cycle d’études. Conduite par Marie Nathalie LeBlanc, professeure au Département de sociologie, et Issiaka Mandé, professeur au Département de science politique de l’UQAM, l’Université d’été sous les Baobabs se déroulera en deux temps : à Montréal à la fin du mois de mai 2018 (15 heures d’enseignement) et en Côte d’Ivoire en juin (75 heures d’enseignement).

Le sujet central de cette université d’été est l’étude des transformations sociales, politiques, économiques et culturelles qui caractérisent les sociétés africaines postcoloniales. Ces transformations seront abordées en lien avec les problématiques contemporaines auxquelles ces sociétés sont confrontées, les défis posés par l’intégration régionale et la mondialisation, les conjonctures intérieures et étrangères ainsi que le poids des héritages et de la longue durée africaine.

L’Université d’été sous les Baobabs comportera des conférences et des cours magistraux, des activités de terrain avec observation, des causeries-débat et autres formes de discussion, des visites pédagogiques, mais aussi culturelles et touristiques. Les conférences seront données par des chercheurs en poste en Côte d’Ivoire (politologues, sociologues, anthropologues, historiens et démographes) et les formations par les professeurs LeBlanc et Mandé. Par ailleurs, les étudiantes et étudiants auront l’occasion d’échanger sur les problématiques abordées avec des étudiants et étudiantes ivoiriens, des décideurs, des opérateurs et des opératrices économiques, des membres des organisations de la société civile, des représentants des médias et des organismes communautaires, etc.

Pour plus d’information, veuillez contacter les professeurs Mandé (mande.issiaka@uqam.ca) ou LeBlanc (leblanc.marienathalie@uqam.ca).

Audrey Boisjoly, diplômée en science politique, devient la première mairesse de Saint-Félix-de-Valois

À seulement 26 ans, la conseillère municipale sortante Audrey Boisjoly devient la première mairesse de Saint-Félix-de-Valois, le 5 novembre, lors des élections municipales. Elle est non seulement la première femme à obtenir ce poste, mais elle est également la plus jeune.

La nouvelle mairesse est diplômée au baccalauréat en Gestion publique de l’Université du Québec à Montréal. Depuis un an, elle est attachée politique du député provincial dans Berthier, André Villeneuve, en plus d’occuper la fonction de conseillère municipale de Saint-Félix à temps partiel. Elle entend désormais briguer la mairie à temps plein.

Anarchy Explained to My Father

Francis Dupuis – DériThomas Déri

Publication traduite en anglais et en grec

Anarchy Explained to My Father (first published by Lux Éditeur in 2014 as L’anarchie expliquée à mon père) is a provocative and accessible discussion of the revolutionary mode of thought that rejects all forms of domination and seeks, in the words of Louise Michel, “order through harmony.” Francis Dupuis–Déri, a professor of political science and a radical anarchist, reveals through dialogue with his father the deeply humanistic and peaceful roots of anarchism. The discussion shows that beyond the caricature of anarchists as proponents of chaos and violence is a movement based on ideals of equality, co–operation, and autonomy.

Constitutionnalisme, droits et diversité : Mélanges en l’honneur de José Woehrling

 

Alain-G. Gagnon, Pierre Noreau

Les éditions Themis, 2017, 623 pages

Cet ouvrage est le résultat de deux journées intenses de débats qui se sont tenus à la Faculté de droit de l’Université de Montréal où José Woehrling a fait carrière, puis à l’Université du Québec à Montréal où il travaille, depuis une quinzaine d’années, avec les chercheurs associés au Groupe de recherche sur les sociétés plurinationales (GRSP).

José Woehrling a œuvré au sein de la Faculté de droit de l’Université de Montréal de 1971 à 2010. C’est presque 40 ans d’engagement institutionnel. Ses enseignements au premier cycle et aux études supérieures ont tour à tour couvert les domaines de la philosophie du droit, du droit international public, du droit constitutionnel et du droit constitutionnel comparé. Ces enseignements ont unanimement été salués et appréciés des étudiants pour leur clarté, ce qui constituait une qualité essentielle et appréciée, s’agissant de domaines du droit réputés pour leur complexité. […] Plusieurs fois honoré pour l’excellence de ses enseignements par les journalistes-étudiants du Pigeon dissident (le journal de l’Association des étudiants de droit), José Woehrling est considéré comme un exemple de ce que représente l’excellence professorale. […].

Sur le plan pédagogique, cet enseignement a toujours été fondé sur l’immense curiosité intellectuelle de José Woehrling et plus particulièrement sur sa capacité à placer, au cœur de l’analyse du droit, les dimensions politiques, sociologiques et culturelles cristallisées dans la normativité juridique. […] Cette perspective qui est au fondement d’une forme d’interdisciplinarité, a toujours été abordée sans qu’on sente le poids de l’érudition qu’elle exige.

Département de science politique

Institution de premier plan, le Département de science politique accueille près de 800 étudiants inscrits aux trois cycles d’études et se compose de 36 professeurs dont l’expertise couvre tous les champs disciplinaires de la science politique.

Suivez-nous

Coordonnées

Département de science politique
Local A-3405
400, rue Sainte-Catherine Est
Montréal (Québec) H2L 2C5