Auteur : giraud_c

Poste de professeure, professeur en pensée politique au Québec et au Canada

Département de science politique, Université du Québec à Montréal

SOMMAIRE DE LA FONCTION :

  • Enseignement et encadrement aux trois cycles d’études
  • Recherche dans le domaine
  • Services à la collectivité

EXIGENCES :

  • Doctorat en science politique ou dans une discipline connexe
  • Domaine de recherche spécialisé sur la pensée politique au Québec et au Canada
  • Expérience de recherche démontrée par des publications dans ce domaine
  • Être en mesure d’enseigner des cours de premier et de deuxième cycles en pensée politique et en études canadiennes et québécoises
  • Capacité de diriger et d’évaluer des mémoires, des thèses et des examens de synthèse en pensée politique et en études canadiennes et québécoises
  • Être en mesure d’entreprendre, dès l’entrée en fonction, un programme de recherche
  • Maîtrise du français parlé et écrit

DATE D’ENTRÉE EN FONCTION : 1er JUILLET 2018

TRAITEMENT : Selon la convention collective UQAM-SPUQ

L’Université du Québec à Montréal souscrit à un programme d’accès à l’égalité en emploi. De ce fait, elle invite les femmes, les autochtones, les membres des minorités visibles, des minorités ethniques et les personnes en situation de handicap qui répondent aux exigences du poste à soumettre leur candidature. Nous encourageons les personnes qui s’identifient à l’un ou l’autre de ces groupes à remplir le Questionnaire d’identification à la présente adresse et à le joindre à leur dossier de candidature : www.rhu.uqam.ca/visiteurs/egalite/QuestionnaireAccesEgalite.pdf.

La priorité sera donnée aux Canadiennes, Canadiens et aux résidentes, résidents permanents.

Les personnes intéressées sont priées de faire parvenir une lettre de présentation, un curriculum vitae en français, détaillé, daté et signé, ainsi qu’une copie de leurs trois plus importantes publications. Trois lettres de recommandations doivent aussi être envoyées. Le tout doit parvenir AVANT LE 15 FÉVRIER 2019, 17 h à :

Monsieur Christian Deblock, directeur Département de science politique Université du Québec à Montréal C.P. 8888, Succursale Centre-ville Montréal (Québec) H3C 3P8, Canada

The Quebec Conference of 1864, Alain-G. Gagnon

Understanding the Emergence of the Canadian Federation

Edited by Eugénie Brouillet, Alain-G. Gagnon and Guy Laforest

Mc Gill – Queen’s University Press, 2018, 368 Pages

ISBN 9780773554818

A new interpretation of a key period in Canadian political history.


Like all major events in Canadian history, the Quebec Conference of 1864, an important step on Canada’s road to Confederation, deserves to be discussed and better understood. Efforts to revitalize historical memory must take a multidisciplinary and multicultural approach.

The Quebec Conference of 1864 expresses a renewed historical interest over the last two decades in both the Quebec-Canada constitutional trajectory and the study of federalism. Contributors from a variety of disciplines argue that a more grounded understanding of the 72 Quebec Resolutions of 1864 is key to interpreting the internal architecture of the contemporary constitutional apparatus in Canada, and a new interpretation is crucial to appraise the progress made over the 150 years since the institution of federalism.

The second volume in a series that began with The Constitutions That Shaped Us: A Historical Anthology of Pre-1867 Canadian Constitutions, this book reveals a society in constant transition, as well as the presence of national projects that live in tension with the Canadian federation.

APPEL À COMMUNICATION – Droites et Droits: (Re) Configurations en Amérique Latine

Le comité étudiant du ​Réseau d’Études Latino-américaine de Montréal (Concordia, McGill, UQÀM, et UdeM) organise son cinquième ​colloque étudiant qui aura lieu le 2 mai 2019 à l’Université de Montréal. Ce colloque multidisciplinaire et quadrilingue aura pour thème : « Droites et Droits: (Re) Configurations en Amérique Latine ».

Ce colloque aborde des problématiques actuelles et passées en mettant de l’avant les configurations et reconfigurations des espaces, des individus et de leurs liens aux collectivités, aux mouvements sociaux, aux rapports de pouvoir et autres en Amérique latine.

Dans le contexte sociopolitique actuel et historique de la région, l’expression “Droites et Droits” est riche de sens: elle se réfère bien sûr à la Droite idéologique et politique, mais aussi aux droits individuels et collectifs, ainsi qu’aux enjeux normatifs des dynamiques socio-politiques qui caractérisent les continuités et transformations de la région. Ces dynamiques peuvent être abordées sous plusieurs perspectives disciplinaires et méthodologiques.

La date limite pour soumettre votre proposition est le 11 janvier 2019.

Pour soumettre votre proposition ou pour plus d’informations, contactez le RÉLAM à l’adresse relam.info@gmail.com

Université d’été sous les baobabs : Rencontre d’information Mercredi 21 novembre

De 12h30 – 14h00, local A-3316

Université d’été sous les baobabs

Penser les Afriques autrement : Créativité, innovations sociales et dynamiques locales

Côte d’Ivoire (Abidjan et Bouaké) Mai – juin 2019

Étude des transformations sociales, politiques, économiques et culturelles qui caractérisent les sociétés africaines postcoloniales selon le point de vue des acteurs de la société ivoirienne.

page1image40963696En savoir plus

Recherche : L’UQAM se classe au premier rang au Québec parmi les universités à vocation générale.

Selon une étude rendue publique par Research Infosource, l’UQAM maintient sa première place au Québec et sa sixième place au Canada en matière de financement de la recherche, dans la catégorie des universités à vocation générale (grandes universités sans faculté de médecine).

Elle conserve la 22e position au pays, toutes catégories confondues, dans le palmarès des 50 meilleures universités de recherche au Canada.

En 2017, l’UQAM a obtenu 67,8 M $ en fonds de recherche, une augmentation de 6 % par rapport à 2016.

Research Infosource est un organisme canadien qui fournit des informations stratégiques en matière de recherche et de développement, d’intelligence d’affaires et d’analyse en science, technologie et innovation.

 

Les grands dossiers de Diplomatie N° 47 | En partenariat avec le Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) de L’UQAM

 

Les Grands Dossiers de Diplomatie, n° 47, octobre-novembre 2018

Réalisé en partenariat avec le Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM), le numéro 47 des Grands Dossiers de Diplomatie « Vers une guerre commerciale mondiale ? » est désormais disponible en ligne.

Sommaire du numéro

Edito

COMMERCE ET MONDIALISATION

Les grandes ruptures dans l’histoire moderne du commerce mondial
Par Erick Duchesne, professeur titulaire de science politique à l’Université Laval et chercheur au Centre d’études pluridisciplinaires en commerce et investissement internationaux (CEPCI), et Michèle Rioux, professeure titulaire de science politique à l’Université du Québec à Montréal et directrice du Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM)

Mondialisation : la fin d’un cycle
Par Guy-Philippe Wells, chercheur au Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) de l’Université du Québec à Montréal

L’effet Trump et la « résurgence » du protectionnisme
Par Khalid Adnane, économiste à l’École de politique appliquée, Université de Sherbrooke (Québec, Canada)

L’OMC : une organisation sur le déclin ?
Par Geneviève Dufour, professeure agrégée, Faculté de droit, Université de Sherbrooke, présidente de la Société québécoise de droit international

Commerce en réseaux : la montée en puissance des multinationales dans le système commercial mondial
Par Michèle Rioux, professeure titulaire au département de science politique de l’Université du Québec à Montréal (UQAM) et directrice du Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM), et Jean-Baptiste Vallantin Dulac, chercheur au CEIM

Mondialisation et commerce numérique : les géants d’Internet bientôt incontournables ?
Par Destiny Tchéhouali, professeur de communication internationale à l’Université du Québec à Montréal (UQAM), chercheur au Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM,), directeur de l’Observatoire des réseaux et interconnexions de la société numérique (ORISON), et Hugo Loiseau, professeur à l’École de politique appliquée, Université de Sherbrooke

LIBRE-ÉCHANGE ET ACCORDS COMMERCIAUX

Tableau synoptique des principaux accords abordés dans le numéro

Unilatéralisme, bilatéralisme… mais encore ?
Par Christian Deblock, PhD en économie, professeur à l’Université du Québec à Montréal (UQÀM), directeur de recherche au Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM)

Faut-il réglementer le commerce international ?
Par Sylvain Zini, membre du Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) et chargé de cours à l’Université du Québec à Montréal (UQAM)

La renégociation de l’ALÉNA : dormir avec un éléphant
Par Mathieu Arès, professeur à l’École de politique appliquée, Université de Sherbrooke et membre du Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM)

CETA : Pourquoi cet accord de nouvelle génération a-t-il suscité autant d’inquiétude ?
Par Stéphane Paquin, École nationale d’administration publique, Montréal

Le partenariat transpacifique renaît de ses cendres
Par Sylvain Zini, membre du Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) et chargé de cours à l’Université du Québec à Montréal (UQAM)

Quel avenir pour le traité transatlantique ?
Entretien avec Jean-Baptiste Velut, maître de conférences en civilisation américaine à l’Université Paris III Sorbonne Nouvelle

RCEP : vers une intégration économique régionale en Asie ?
Par Éric Mottet, professeur à l’Université du Québec à Montréal, codirecteur de l’Observatoire de l’Asie de l’Est, directeur adjoint du Conseil québécois d’études géopolitiques (CQEG) et chercheur associé à l’Institut de recherche sur l’Asie du Sud-Est contemporaine (IRASEC) et Ping Huang, Ph.D., Groupe de recherche en cyberdiplomatie et cybersécurité de l’Université du Québec à Montréal

PUISSANCES COMMERCIALES

« America First » : Géopolitique du nouveau désordre commercial mondial
Par Stéphane Paquin, professeur titulaire, École nationale d’administration publique, Montréal

La stratégie commerciale de Donald Trump est-elle trop risquée ?
Entretien avec Jean-Baptiste Velut, maître de conférences en civilisation américaine à l’Université Paris III Sorbonne Nouvelle

La puissance commerciale Chinoise : prête au face-à-face avec les États-Unis ?
Entretien avec avec Jean-François Di Meglio, président d’Asia Centre

La guerre commerciale sino-américaine oblige la Chine à accélérer l’innovation technologique
Entretien avec Rongping Mu, doyen de l’École de politique publique et de gestion, Université de l’Académie des sciences de Chine, réalisé par Ping Huang, Ph.D., Institut d’études internationales de Montréal, UQAM

Le Japon, champion du multilatéralisme
Par Éric Boulanger, co-directeur de l’Observatoire de l’Asie de l’Est et chercheur au CEIM (Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation) de l’UQÀM (Université du Québec à Montréal)

La Corée du Sud à l’aube d’une crise commerciale ?
Par Joseph H. Chung, PhD, professeur associé de sciences économiques et co-directeur, Observatoire de l’Asie de l’Est (OAE), Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM), Université du Québec à Montréal (UQAM)

L’Inde dans le commerce international : l’urgence d’agir
Par Serge Granger, professeur agrégé à l’École de politique appliquée de l’Université de Sherbrooke

L’UE, une puissance commerciale bousculée
Par Sebastian Santander, professeur au département de science politique et directeur du Center for International Relations Studies (CEFIR) de l’Université de Liège et Antonios Vlassis, maître de conférences au département de science politique et chercheur au CEFIR

Une nouvelle stratégie commerciale pour le Royaume-Uni ?
Par Louise Dalingwater, maître de conférences à l’Université Sorbonne Nouvelle, spécialisée dans l’étude de l’économie britannique

STRATÉGIES ET PRATIQUES

L’intelligence économique, nerf de la guerre économique
Entretien avec Nicolas Moinet, professeur des universités à l’Institut d’administration des entreprises de Poitiers et enseignant à l’École de guerre économique (EGE) et à l’Institut libre d’étude des relations internationales (ILERI), chercheur en intelligence économique au Centre de recherche en gestion (CEREGE) et auteur de Les sentiers de la guerre économique, tome 1 : l’école des nouveaux « espions » (VA Press, février 2018)

L’extraterritorialité du droit américain : une arme commerciale ?
Entretien avec Ali Laïdi, chercheur à l’Institut de relations internationales et stratégiques (IRIS), auteur de Histoire mondiale de la guerre économique (Perrin, 2016) et d’un ouvrage à paraître en février 2019 sur l’extraterritorialité du droit américain (Actes Sud)

Commerce mondial et paradis fiscaux : des intérêts communs ?
Par Éric Vernier, maître de conférences à l’Université du Littoral-Côte d’Opale (ULCO), directeur de la chaire Échanges et Risques internationaux à l’Institut supérieur de commerce international de Dunkerque (ISCID), chercheur associé à l’Institut de relations internationales et stratégiques (IRIS) et auteur de Fraude fiscale et paradis fiscaux (Dunod, 2018, 2e éd.) et de Techniques de blanchiment et moyens de lutte (Dunod, 2017, 4e éd.)

L’enjeu monétaire : comment le dollar américain domine-t-il le commerce mondial ?
Par David Pavot, Ph. D, directeur du Bureau d’assistance juridique international, Faculté de droit, Université de Sherbrooke, et membre du Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM)

COMMANDER EN LIGNE

Maxime Huot Couture

Coordonnées

Courriel : maxime.huotcouture@gmail.com

Formation universitaire

  • M.sc. science politique, Université de Montréal
  • Certificat en philosophie, Université Laval
  • Bacc. en affaires publiques et relations internationales, Université Laval

Domaines de recherche

  • Philosophie politique
  • Rapports théologico-politiques
  • Rhétorique et délibération

Enseignement

  • Auxiliaire d’enseignement, Introduction à la pensée politique, Université de Montréal, Hiver 2017.

Activités professionnelles

  • Boursier-stagiaire de la Fondation Jean-Charles-Bonenfant, Assemblée nationale du Québec, 2017-2018.

Bourses et distinctions

  • Bourse d’excellence de recrutement (FARE) pour les cycles supérieurs (2018), Université du Québec à Montréal
  • Bourse d’études supérieures (2016-2017), Centre interuniversitaire de recherche en éthique
  • Bourse de recherche à la maîtrise (2016), Fonds de recherche du Québec – Société et culture (FRQSC)
  • Bourse d’études supérieures du Canada, maîtrise (2015), Conseil de recherches en sciences humaines du Canada

Articles avec comité de lecture

  • « La critique de la société démocratique : Jacques Rancière et le discours de la subjectivation », Ithaque, no21, 2017, p. 95-114.

Articles sans comité de lecture

  • « Recension de Situation de la France, par Pierre Manent » Politique et Sociétés, vol. 36, no3, 2017, p. 165-167.
  • « Recension de Démocratie et modernité, par M. Chevrier, Y. Couture et S. Vibert (dir.) », Philosophiques, vol. 43, no2, 2016, p. 538-540.
  • « L’héritage mythique de la Magna Carta », Bulletin de la Bibliothèque de l’Assemblée nationale, vol. 44, no2, 2015, p. 19-22.

Département de science politique

Institution de premier plan, le Département de science politique accueille près de 800 étudiants inscrits aux trois cycles d’études et se compose de 36 professeurs dont l’expertise couvre tous les champs disciplinaires de la science politique.

Suivez-nous

Coordonnées

Département de science politique
Local A-3405
400, rue Sainte-Catherine Est
Montréal (Québec) H2L 2C5