Auteur : pugeaud_p

19e Prix du livre politique

Participez aux 19e Prix du livre politique qui seront remis au printemps 2021!

Des bourses totalisant 14 500 $ seront décernées aux lauréats et finalistes des Prix de la présidence de l’Assemblée nationale et des Prix de la Fondation Jean-Charles-Bonenfant. Pour plus de détails, consultez la description et les règlements des prix qui apparaissent ci-dessous.

Toute personne qui a écrit sur la politique québécoise peut soumettre sa candidature en remplissant l’un ou l’autre des formulaires d’inscription ci-joint :

Consultez le communiqué

Voyez la vidéo promotionnelle

Vous avez jusqu’au 12 février 2021 pour déposer votre candidature.

Plus d’informations

FRQ – Lancement de PRISME, un programme Arts et Sciences

Le Fonds de recherche du Québec – Nature et technologies (FRQNT) et le Fonds de recherche du Québec – Société et culture (FRQSC) sont heureux d’annoncer l’arrivée d’un nouveau programme pilote : PRISME où les chercheurs et chercheuses œuvrant dans des secteurs différents et souvent considérés éloignés seront encouragés à développer conjointement un projet mettant en contact les Arts et les Sciences.

En mode pilote, exploratoire, PRISME propose d’offrir aux communautés des sciences, du génie et des sciences humaines et sociales, arts et lettres, un espace d’entière liberté et de créativité où place est faite à l’inattendu, aux perspectives inexplorées, à l’éclatement des silos et au renversement des paradigmes.

Échéancier prévu pour ce concours

  • Lancement : 18 novembre 2020
  • Date limite pour la demande : 22 janvier 2021

De plus amples détails sur ce programme seront communiqués et disponibles lors de son lancement dans les sites Web du FRQNT et du FRQSC.

Campagne Centraide

La Campagne Centraide UQAM 2020, c’est une grande opération de solidarité qui se déroule sur le campus depuis le 8 octobre et qui a pour objectif de recueillir 175 000 $ d’ici le 12 novembre.

Merci à celles et ceux qui ont déjà donné !

Et pour les autres …

Pourquoi participer à ce grand effort de solidarité? Parce que dans le Grand Montréal, 1 personne sur 7 reçoit le soutien d’un des 350 organismes financés par Centraide. Ces organismes œuvrent dans 4 champs d’action : soutenir la réussite des jeunes, assurer l’essentiel (logement et nourriture), briser l’isolement et bâtir des milieux rassembleurs. À ce sujet, les données pointent vers une hausse substantielle du nombre de bénéficiaires dans le présent contexte de pandémie…

Et pourquoi donner à Centraide plutôt qu’aux organismes qu’il finance? Parce que Centraide soutient des organismes répondant à des critères d’analyse privilégiant l’utilisation maximale du bénévolat, la pertinence sociale, l’impact des actions et la saine gestion. Ensuite, parce que Centraide assure un financement pour 3 années (renouvelable), utilisé comme levier pour en obtenir d’autres, ce qui permet aux organismes de se consacrer à leur mission. Enfin, parce que Centraide contribue à renforcer le tissu communautaire en aidant les organismes à s’ancrer dans leur milieu, notamment au sein de tables de concertation, et à travailler avec d’autres acteurs communautaires locaux (ex. écoles, CLSC, etc.) afin de maximiser les retombées. »

En ajoutant votre contribution, ne serait-ce qu’un dollar par paie (il n’y a pas de petit don!), vous serez admissible à gagner l’un des nombreux prix offerts par nos commanditaires, dont un coffret-cadeau de la Forfaiterie (hébergement, restaurants, détente) d’une valeur de 250$. Des prix seront aussi tirés parmi les nouveaux donateurs, d’une part, et parmi les personnes qui hausseront le montant de leur don de l’an dernier d’au moins 10%, d’autre part. Tous les détails des concours et des activités de la Campagne sur www.centraide.uqam.ca

Enfin, vous pouvez aussi contribuer à la campagne en finançant une équipe ou un(e) participant(e) du Défi Embarque-don, dont l’objectif est de parcourir les 2200 km reliant les diverses composantes de l’UQAM. Pour en connaître davantage sur ce défi, je vous invite à nouveau à consulter le site web de la campagne. Autrement, il est possible de faire un don en argent dans les succursales de Coop-UQAM, à celle de la Repro-UQAM (pavillon Aquin), ou au kiosque d’accueil du Service de la prévention et de la sécurité du pavillon Aquin (A-M865) ou du pavillon PK (avenue du Président-Kennedy). Chaque sou compte!

Ensemble, unissons nos forces! 

Agissons ici, et donnons avec cœur!

Formulaire de don

Julie Rochette, LL.B., 1993, Lauréate 2020 du prix Reconnaissance

Julie Rochette, Vice-présidente et Chef de la réglementation à la Bourse de Montréal

Fervente défenseure de l’équité et de la justice, Julie Rochette a mené une partie de sa carrière en cabinet privé et dans le milieu corporatif. Grâce à son intégrité, sa rigueur et l’excellence qu’elle démontre pour résoudre des situations complexes, elle a su se tailler une place de haut niveau dans l’une des organisations les plus respectées des milieux de la finance et de l’économie : la Bourse de Montréal.

« J’ai toujours porté en moi le sens de l’équité et de la justice. En plus de bases solides dans le domaine du droit, ma formation à l’UQAM m’a permis de développer l’ouverture à l’autre et l’écoute, des atouts essentiels que j’ai mis à profit dans tous mes défis professionnels jusqu’ici. »

Vidéo À livre ouvert : Prévenir un conflit

https://youtube.com/watch?v=N5mVeFPy2D0%3Frel%3D1

Hugo Bonin : lauréat du mois de mai du prix Relève étoile Paul-Gérin-Lajoie

Le doctorant en science politique Hugo Bonin figure parmi les lauréats du mois de mai du concours Relève étoile des Fonds de recherche du Québec (Nature et technologies, Société et culture et Santé). Ce concours vise à récompenser l’excellence des travaux des étudiants chercheurs dans toutes les disciplines couvertes par les trois Fonds de recherche.

Hugo Bonin a reçu le prix Paul-Gérin-Lajoie du Fonds de recherche Société et culture, assorti d’une bourse de 1 000 $, pour l’article intitulé « From Antagonist to Protagonist: ‘Democracy’ and ‘People’ in British Parliamentary Debates, 1775-1885 », paru dans Digital Scholarship in the Humanities.

Au 19e siècle en Grande-Bretagne, la démocratie n’était pas caractérisée par le gouvernement du peuple mais par le règne de la foule. Le peuple était un antagoniste de la démocratie, non son protagoniste. Pour examiner cette transition, l’article d’Hugo Bonin analyse les débats parlementaires britanniques entre 1775 et 1885. Il démontre l’impact de la Révolution française sur le vocabulaire démocratique; l’élaboration d’une différenciation explicite entre un peuple constitutionnel et une foule démocratique entre 1800 et 1870; et l’adoption du vocabulaire démocratique par les parlementaires britanniques à partir de 1880. Ce faisant, il nous invite à repenser les rapports entre démocratie et parlementarisme.

Source :
Direction des communications et de la mobilisation des connaissances
Fonds de recherche du Québec, 2 juillet 2020

Ma thèse en 180 secondes

L’UQAM lance un appel de candidatures pour le concours annuel de Ma thèse en 180 secondes qui permet à des doctorantes et doctorants de présenter, en trois minutes, un exposé clair, concis et convaincant de leur projet de recherche à un auditoire profane et diversifié. Le concours a pour but d’encourager les étudiantes et étudiants de doctorat à développer leurs aptitudes en communication tout en faisant connaître leur recherche.

Les présentations des participants à la finale seront filmées et diffusées sur Internet, leur permettant ainsi de partager leur passion avec le plus grand nombre.

À l’issue du concours institutionnel prévu le mercredi 10 avril 2019 sur l’heure du midi, une seule, un seul concurrent sera sélectionné pour participer à la finale nationale qui se déroulera le mercredi 29 mai 2019, dans le cadre du 87e Congrès de l’Acfas, à l’Université du Québec en Outaouais. Les présentations et les vidéos des finalistes 2018 sont disponibles ici.

Date limite d’inscription : le vendredi 1er mars 2019 Pour plus d’information et pour vous inscrire, consultez le site : https://acfas.uqam.ca/mt180/

Participez en grand nombre!

Département de science politique

Institution de premier plan, le Département de science politique accueille près de 800 étudiants inscrits aux trois cycles d’études et se compose de 36 professeurs dont l’expertise couvre tous les champs disciplinaires de la science politique.

Suivez-nous

Coordonnées

Département de science politique
Local A-3405
400, rue Sainte-Catherine Est
Montréal (Québec) H2L 2C5