Auteur : poolbourque

Cocktail de réseautage Science Po UQAM

Depuis plus de 50 ans, le Département de science politique de l’UQAM forme des professionnels qui rejoignent des domaines d’activités les plus divers en y apportant leurs compétences et leurs talents uniques. Afin de célébrer ses membres diplômés, sa communauté étudiante et son corps enseignant, le département organise, le 24 avril prochain, un cocktail de réseautage auquel nous avons le plaisir de vous inviter.

Déroulement :

17h-17h15 : Mot de bienvenue

17h15-17h45 : Témoignages de diplômé.e.s

17h45-19h : Cocktail de réseautage

Inscription obligatoire, places limitées

Date limite d'inscription : 19 avril 2024

Mercredi 24 avril 2024, de 17 h à 19h, à la salle de la Reconnaissance (D-R200)
(1430, rue Saint-Denis, Montréal, H2X 3J8, au niveau R, Métro Berri-UQAM)

Appel à bénévoles pour la conférence du 75e anniversaire de l’AISP à Montréal

L’Association internationale de science politique (AISP) est actuellement à la recherche de bénévoles dynamiques désireux de contribuer à la conférence du 75e anniversaire de l’AISP à Montréal. Les bénévoles sont acceptés dans tous les milieux académiques.

Pour postuler, les étudiants doivent remplir le formulaire de demande de bénévolat (en anglais) avant le 9 avril 2024.

Les bénévoles doivent être disponibles pendant toute la durée de la conférence, les 25 et 26 avril 2024.

Jeudi, 25 avril 07h30 – 19h00
Vendredi, 26 avril 07h30 – 17h30

Les langues officielles de l’IPSA sont l’anglais et le français. Les bénévoles doivent maîtriser l’anglais. La connaissance d’une autre langue est un atout.

Les bénévoles doivent être disponibles pour une session d’information en ligne de 30 minutes le 24 avril 2024 à 12h00.

Pour toutes les informations

La délégation de la FSPD gagne le 1er prix à la National Model United Nations (NMUN)

La délégation étudiante de la Faculté de science politique et de droit s’est démarquée lors de l’édition 2024 du National Model United Nations (NMUN), la plus grande simulation des Nations unies au monde qui s’est déroulée du 23 au 28 mars dernier à New York. 

L’équipe de 22 étudiant.es, qui représentait le Costa Rica, s’est mérité le prix le plus prestigieux remis par l’organisation, soit le Outstanding Delegation Award. En outre, deux binômes (Jasmine Dresdell et Gracia Mbila Mafwala; Élodie Dupont-Nardini et Christina Kabongo) ont remporté un prix pour la qualité de leur papier d’intention (Outstanding Position Paper Award), alors que le binôme composé de Christina Kabongo et d’Élodie Dupont-Nardini a également été reconnu par leurs pairs comme meilleure délégation dans leur comité. 

Le NMUN réunit annuellement plus de 5 000 étudiants en provenance de plus de 340 universités à travers le monde, chacune des délégations représentant un pays membre de l’Organisation.

L’équipe a profité de l’occasion pour rencontrer les équipes de la Mission permanente du Canada auprès des Nations unies, ainsi que de la Délégation générale du Québec à New York. 

Cette année, la délégation était composée d’étudiant.es du baccalauréat en relations internationales et droit international (Zineb Argoub, Jennifer Bubar, Antoine Camion, Gabriel Collet Carof, Shyana Charest, Chanel Dallaire, Jasmine Dresdell, Audrey Gilbert, Christina Kabongo, Mégane Lauzon, Philippe-Olivier Rancourt, Julie Girard-Occhipenti, Anne Guérin-Lévesque, Maxence Marius, Édouard Vachon) du baccalauréat en droit (Zoé Tremblay), ainsi que du baccalauréat et de la maîtrise en science politique (Emmie Courchinoux, Élodie Dupont-Nardini, Donia Mansour, Yasmine Fériel Loumi, Gracia Mbila Mafwala, Élodie Maboundou). 

La délégation était de nouveau supervisée par Léa Pelletier-Marcotte, chargée de cours, appuyée par Andréane Milord, étudiante. 

L'État et l'avenir de la démocratie

Au pays comme à l’étranger, l’état actuel et l’avenir de la démocratie sont des sources récurrentes de débat public mais aussi d’anxiété collective, dans un contexte marqué notamment par la montée des populismes et la remise en cause de certaines institutions électorales et politiques. Coorganisé par le Centre pour l’étude de la citoyenneté démocratique (CÉCD), le Consortium sur la démocratie électorale (C-Dem) et l’Institut d’études canadiennes de McGill (IÉCM), ce symposium bilingue mettra en vedette des universitaires et des praticiens réunis pour discuter les tendances actuelles en matière d’opinion publique et les enjeux liés aux pratiques et aux réformes démocratiques aussi bien au Canada qu’au Québec.

Les tables rondes du matin et de l’après-midi seront respectivement précédées par une présentation de la Professeure Allison Harell (UQAM) et une présentation de la Professeure Ruth Dassonneville (UdM).

Ce symposium ouvert au grand public aura lieu le lundi 25 mars de 9 h 30 à 16 h, à Montréal dans la Salle polyvalente (SH-4800), Pavillon Sherbrooke, Université du Québec à Montréal (UQAM), qui est situé au 200, rue Sherbrooke Ouest, Montréal, QC H2X 1X5.

Programmation et inscription

La formation de la relève scientifique – Table ronde

18 mars 2024, de 12h30 à 14h30

UQAM – Hybride
Local J-1450 du Pavillon Judith-Jasmin
Lien Zoom

Descriptif 

Lorsque l’on devient membre du corps professoral à l’université, il va de soi que l’une de nos tâches sera d’encadrer des personnes étudiantes à la maîtrise et au doctorat. Cette relation si fondamentale qui se nouera pendant quelques années entre une direction de recherche et une personne apprenante n’est pourtant que peu discutée, à la fois entre collègues du corps professoral et entre pairs étudiants. Bien souvent, on se contente de reproduire ce que l’on a apprécié nous-mêmes de notre direction, ou à l’inverse de se distancer de manières de faire qui nous auront parfois laissé de moins bons souvenirs. Ces pratiques de reproduction individualisées, sans partage d’expérience ni discussion collective, masquent des variations importantes dans le type d’encadrement que les personnes étudiantes reçoivent, un accompagnement différencié qui peut avoir des effets considérables sur la suite de leurs parcours. Ces pratiques ne tiennent pas toujours compte de la réalité contemporaine : la plupart des personnes étudiantes aux cycles supérieurs ne feront pas carrière dans le milieu universitaire. Dans un contexte où les professeures et professeurs doivent accomplir des mandats multiples où l’encadrement n’en est qu’un parmi d’autres, qu’ils et elles n’ont généralement pas de formation en pédagogie et que le profil et les perspectives d’emplois des personnes étudiantes aux cycles supérieurs sont de plus en plus diversifiés, comment former une relève scientifique rigoureuse, pertinente et en phase avec les réalités du 21e siècle ?

La table ronde vise à nourrir la réflexion sur cette question grâce au partage d’information et de pratiques concernant la socialisation à la recherche et les particularités de l’encadrement aux cycles supérieurs.

 Animation :

  • Maude Benoit, professeure, Département de science politique, UQAM
  • Tania Gosselin, professeure, Département de science politique, UQAM

Panélistes

  • Carole Clavier, professeure, Département de science politique, UQAM
  • Philippe R. Dubois, professeur adjoint, communication publique et politique,  ÉNAP
  • Christian Bégin, professeur associé, Département de didactique de l’UQAM
  • Émilie Tremblay-Wragg, professeure, Département de didactique, UQAM
  • Geneviève Godbout, responsable de programmes au Fonds de recherche du Québec
  • Marie-Kim Bouchard-Genest, étudiante à la maîtrise, Département de science politique, UQAM

Public cible

Corps professoral et personnes étudiantes aux cycles supérieurs

Inscription obligatoire 

Dans le cadre du Printemps de la recherche et de la création

Prix de la relève 2024

Présentation

Le prix de la Relève de la Faculté de science politique et de droit est né du désir de reconnaître l’apport que peuvent avoir nos diplômé.e.s dans un projet qui a eu un impact concret pour la société et ayant des retombées sociales, humaines, économiques, politiques, culturelles et/ou communautaires.

Objectifs

  • Valoriser les réalisations des diplômé.e.s de la Faculté ayant terminé leurs études depuis moins de dix (10) ans;
  • Susciter un sentiment d’appartenance et un engagement des diplômé.e.s à l’égard de l’UQAM et de la Faculté;
  • Créer des liens entre les étudiant.e.s actuel.le.s et les jeunes diplômé.e.s à des fins de mentorat, de discussion et de réseautage;
  • Encourager la créativité et l’engagement au sortir des études.

Prix attribué

Un prix de 1 000 $ sera remis une fois par année à un.e diplômé.e choisi.e par le Conseil de diplômés de la Faculté de science politique et de droit ou a un organisme au choix du ou de la récipiendaire.

Admissibilité

  • Détenir un diplôme de la Faculté de science politique et de droit depuis moins de dix ans;
  • Être engagé.e de façon remarquable et soutenue dans le milieu communautaire, humanitaire, entrepreneurial, professionnel, artistique ou académique;
  • Être disponible pour participer à la remise du prix.

Sélection

Les diplômé.e.s pourront envoyer leur dossier de candidature à pool-bourque.catherine@uqam.ca. Le dossier devra comprendre une lettre détaillant les réalisations de la candidate ou du candidat, ainsi que son curriculum vitae ou une biographie et le nom d’une référence.

Il est également possible de soumettre la candidature d’une personne dont l’engagement a été remarquable et soutenu dans sa communauté, ou qui s’est démarquée, pour l’obtention de cette reconnaissance. Le CV de la diplômée ou du diplômé, ainsi qu’une lettre de référence, doivent être envoyés par courriel à l’adresse suivante: pool-bourque.catherine@uqam.ca.

Date limite : 10 mars 2024, 17 h

Critères d’évaluation

  • Retombées concrètes;
  • Pertinence et portée sociale/humaine, politique, économique, culturelle ou communautaire du projet;
  • Parcours atypique, innovateur et créatif.

Modalité d’évaluation

La sélection du récipiendaire sera faite une fois par année par un jury composé de membres du Conseil de diplômés de la Faculté de science politique et de droit.

Remise du Prix

Date (avril) et lieu à déterminer pour la remise de 2024.

Historique

Printemps de la recherche et de la création 2024 - Du 18 au 22 mars

Le Vice-rectorat à la recherche, à la création et à la diffusion propose une dizaine d’activités du 18 au 22 mars.

Les membres du corps professoral, du personnel enseignant, les étudiantes et étudiants, et les membres du personnel de soutien sont conviés à la sixième édition du Printemps de la recherche la recherche et de la création, qui se déroulera du 18 au 22 mars prochains. Organisée par le Vice-rectorat à la recherche, à la création et à la diffusion, cette nouvelle édition propose une dizaine d’activités (tables rondes, ateliers, expositions) autour de différents thématiques telles que la formation de la relève en recherche, le soutien aux humanités numériques et la vulgarisation scientifique.

«Cette semaine d’activités est l’occasion de mettre en lumière la recherche et la création, des élément centraux de la mission de notre université, souligne le vice-recteur à la Recherche, à la création et à la diffusion Christian Agbobli. J’invite les actrices et les acteurs concernés à se rassembler autour des différentes activités offertes, afin de souligner la richesse de ce qui se fait en matière de recherche et de création à l’UQAM.»

Pour s’inscrire aux différentes activités et pour connaître les détails de la programmation, on visite le site web de l’événement.


Semaine du 18 mars

Exposition Des Rachel qui changent le monde, hall du pavillon Président-Kennedy

L’UQAM accueille l’exposition Des Rachel qui changent le monde, qui sera présentée dans le hall du pavillon Président-Kennedy, du 18 mars au 12 avril prochains. Sur les traces de la biologiste et militante américaine Rachel Carson (1907- 1964), l’exposition propose 10 portraits de femmes de science, dont huit Uqamiennes, qui ont consacré leur vie à étudier et à combattre les polluants environnementaux, notamment les pesticides. Ces portraits ont été réalisés par l’artiste Pauline Stive pour le balado Des Rachel qui changent le monde. L’exposition a été conçue par Vigilance OGM.


Lundi 18 mars

Table ronde «La formation de la relève scientifique», 12 h 30 à 14 h 30 (local J-1450)

La relation qui se noue pendant quelques années entre les membres du corps professoral et leurs étudiantes et étudiants de maîtrise et de doctorat est peu discutée, tant entre collègues professeurs qu’entre pairs étudiants. Les premiers reproduisent souvent ce qu’ils ont eux-mêmes apprécié de leurs directeurs et directrices de recherche ou, à l’inverse, se distancient des manières de faire qui leur ont laissé de moins bons souvenirs. Ces pratiques individuelles, sans partage d’expérience ni discussion collective, masquent les inégalités relatives au type d’encadrement reçu par les étudiantes et étudiants, un accompagnement différencié pouvant avoir des effets importants sur la suite de leurs parcours.

Comment former une relève en recherche dans un contexte où les membres du corps professoral, hommes et femmes, doivent accomplir des mandats multiples, dont celui de l’encadrement, alors qu’ils n’ont généralement pas de formation en pédagogie et que les profils et les perspectives d’emploi des étudiantes et étudiants des cycles supérieurs sont de plus en plus diversifiés? Cette question sera débattue lors d’une table ronde animée par les professeures du Département de science politique Maude Benoît et Tania Gosselin.


Mardi 19 mars

Les services en soutien aux humanité numériques, 9 h 30 à 12 h (A-M203)

Comment les outils et méthodes en humanités numériques peuvent-ils servir aux travaux de recherche? À l’UQAM, différentes ressources sont disponibles pour la collecte, l’analyse et la gestion des données ou pour la diffusion des résultats. Il sera possible d’en savoir davantage sur ces ressources en participant à cette séance d’information organisée conjointement par le Service des bibliothèques, les Services informatiques et le Bureau des initiatives numériques du Centre interuniversitaire de recherche sur la science et les technologies (CIRST).

Une clinique techno sera aussi offerte. Des experts y présenteront divers outils et méthodes numériques pouvant être utiles dans le cadre de projets de recherche.

Atelier de formation La Conversation, 12 h 45 à 14 h (local J-1450)

La journaliste Martine Turenne (B.A. communication, 1987), rédactrice en chef du média indépendant La Conversation – une plateforme web destinée au grand public qui publie des articles rédigés par des chercheuses et chercheurs universitaires –, anime un atelier sur la vulgarisation scientifique. Elle expliquera comment les universitaires peuvent apporter leur contribution à cette plateforme, membre d’un réseau comptant 10 éditions, dont l’UQAM est partenaire. De l’idée d’un sujet à sa présentation, puis à la rédaction, révision et diffusion, on pourra découvrir toutes les étapes menant à la publication d’un article.

Entre corps et écran: art, mouvement et espaces numériques, 17 h à 19 h (Centre de design)

La vice-doyenne à la recherche et à la création de la Faculté des arts Barbara Clausen animera une table ronde réunissant cinq artistes de l’UQAM qui remettent en question l’idée de l’espace en tant que scène. Ces derniers utilisent le son, le mouvement, la chorégraphie, l’animation, le discours et l’intelligence artificielle pour plonger le public dans un environnement immersif, qui repousse les limites de la proximité et de la distance. Les participants et participantes à la table ronde seront les professeurs et artistes Sofian Audry (École des médias), Guy Cools (Département de danse), Philippe-Aubert Gauthier, (École des arts visuels et médiatiques), Caroline Laurin-Beaucage (Département de danse) et Nelly-Ève Rajotte (École de design).


Mercredi 20 mars

Finale institutionnelle du concours Ma thèse en 180 secondes, 14 h 15 (salle D-R200)

Ce concours de vulgarisation scientifique permet à des doctorantes et doctorants de présenter leur sujet de recherche en termes simples à un auditoire diversifié. Chaque personne candidate doit faire, en trois minutes, un exposé clair et concis de son projet de thèse. À l’issue du concours, la personne gagnante recevra 1 500 dollars et participera à la finale nationale. Un prix du public, accompagné d’un montant de 500 dollars, sera également attribué.

Vernissage de l’exposition 10 ans d’affiches sociales au Québec, 17 h (hall du pavillon de Design)

L’exposition présente les créations primées lors des 10 premières éditions du concours annuel d’affiches de la Société des designers graphiques du Québec (SDGQ). Créé et parrainé par le professeur émérite de l’École de design Marc H. Choko, ce concours s’adresse aux étudiantes et aux étudiants inscrits à un programme de formation en design graphique de niveau collégial ou universitaire au Québec et vise à développer leurs aptitudes et leur intérêt pour le design d’affiche, et leur engagement social. L’exposition se déroule jusqu’au 14 avril 2024.


Jeudi 21 mars

Rendez-vous des centres, 14 h à 16 h 30 (sur invitation)

La directrice du Service de la recherche et de la création Geneviève Proulx animera l’atelier et l’activité de réseautage réunissant les directions et coordinations des centres institutionnels de recherche. L’objectif est de faire émerger des idées et des bonnes pratiques autour des thèmes suivants: le rôle des centres dans l’attractivité des chercheuses, chercheurs et des personnes étudiantes, et les enjeux de collaboration entre les centres.

Ce rendez-vous sera suivi, à 17 h, d’un cocktail du Vice-rectorat à la recherche, à la création et à la diffusion, qui viendra clôturer la semaine.

Le travail de recherche au BRIDI : Trucs et astuces pour éviter les migraines et les crises d’anxiété

Le Mentorat du BRIDI vous convie à un atelier de groupe ouvert à toutes et à tous. Le but de l’atelier est de vous offrir des outils pour vous aider dans la réalisation des travaux de recherche au Baccalauréat.

Thèmes abordés :

–  Comment trouver un sujet

– Comment faire sa recherche

– Comment formuler sa question de recherche et sa thèse

– L’importance du plan

– La structure du travail

Mardi le 13 février 2024, de 12h30 à 14h, local A-1330           

Devenez universitaire d’un jour en science politique ou en droit !

La Faculté de science politique et de droit de l’UQAM vous invite à vivre une expérience universitaire pour quelques heures ! Profitez de cette occasion pour découvrir l’UQAM, assister à un cours en science politique ou en droit et rencontrer des personnes ressources au sein du Département de science politique et celui des sciences juridiques. Au plaisir de vous rencontrer !

Détails :

– Date : lundi 19 février 2024

– Heures : de 9 h à 12 h

– Lieu  de rencontre : Pavillon J.-A.-DeSève (DS)

(320, rue Sainte-Catherine Est, Montréal, H2X 1L7)

Programmation du lundi 19 février 2024

HeureActivitéLieu
9h00Accueil des étudiantes et étudiants Hall du DS (pavillon De-Sève)
9h30 – 11h00Option d’assister à la moitié du cours universitaire :

« POL1000 – Problèmes politiques contemporains »
Professeurs : Nora Nagels & Issiaka Mandé
Local : DS-R510 (30 places)
OU
« POL5466 – Amérique latine : Mutations continentales » (20 places)
Professeur : Julian Durazo-Herrmann
Local : DS-M465
OU
« JUR6551 – Droit de l’environnement » (10 places)
Professeur : Alexandre Lillo
Local : DS-M440
Salles de cours dans le pavillon DS
11h00 – 12h00Visite des lieux stratégiques de l’UQAM Plusieurs pavillons

Inscription obligatoire, ici —» https://forms.office.com/r/Tkn8v5PUJQ

Date limite pour s’inscrire : 18 février 2024

Si vous avez une question, veuillez communiquer avec la Faculté de science politique et de droit : fspd@uqam.ca 

Cliquer ici pour obtenir le plan interactif du campus.

Trouver un local :

Prolongation de l'appel à communications pour la conférence du 75e anniversaire de l’AISP

L’appel à communications pour la conférence du 75e anniversaire de l’AISP sur les Défis et nouvelles orientations dans la gouvernance à multi-niveaux est prolongé jusqu’au 14 décembre 2023

En 2024, l’AISP célèbrera son 75e anniversaire et organisera deux conférences d’anniversaire, la première à Montréal, où se trouve le Secrétariat de l’AISP, du 25 au 26 avril 2024, et la seconde à Lisbonne, du 11 au 13 septembre 2024. 

L’AISP organisera la première conférence anniversaire en partenariat avec l’Université Concordia et la Fondation Konrad Adenauer (KAS) du Canada, et en collaboration avec l’Association canadienne de science politique (ACSP) et la Société québécoise de science politique (SQSP), sur le thème Défis et nouvelles orientations dans la gouvernance à multi-niveaux. Cette conférence internationale de deux jours se tiendra à l’Université Concordia à Montréal du 25 au 26 avril 2024. 

L’appel à communications est prolongé 

L’appel à communications pour la conférence est prolongé jusqu’au 14 décembre 2023. Les communications portant sur tout sujet lié à la gouvernance à multi-niveaux sont les bienvenues. Bien que l’accent soit mis sur les défis actuels et les nouvelles orientations de la gouvernance à multi-niveaux, nous accepterons également les communications sur l’étude du fédéralisme, de la décentralisation, des organisations régionales et internationales, des structures politiques, des mouvements sociaux nationaux et transnationaux et des acteurs politiques. 

Soumettez votre communication avant le 14 décembre 2023

Pour soumettre une communication pour la conférence, veuillez remplir le formulaire de soumission de communication ici. Veuillez noter que cette conférence internationale se déroulera en anglais. 

Tarif réduit pour les membres de l’AISP, ACSP et SQSP

Les inscriptions seront ouvertes à partir du 25 janvier 2024. Les membres de l’AISP, de l’ACSP et de la SQSP bénéficieront d’une réduction des frais d’inscription à la conférence. Les membres étudiants de l’AISP pourront s’inscrire gratuitement !

Dates Importantes

  • 14 décembre 2023: Date limite pour soumettre une proposition de communication
  • 25 janvier 2024: Notifications d’acceptation ou de rejet (envoyées par courriel aux personnes ayant soumis une proposition de communication)
  • 22 mars 2024: Date limite d’inscription à la conférence
  • 17 avril 2024: Date limite de soumission d’une communication

Département de science politique

Institution de premier plan, le Département de science politique accueille près de 800 étudiants inscrits aux trois cycles d’études et se compose de 36 professeurs dont l’expertise couvre tous les champs disciplinaires de la science politique.

Coordonnées

Département de science politique
Local R-3490
315, rue Sainte-Catherine Est
Montréal (Québec) H2X 3X2