Benjamin Pillet

Formation universitaire

  • Doctorat débuté en 2012
    • Thèse de doctorat : Le décolonialisme: discours et politique préfigurative au Canada depuis 1990, sous la direction de Francis Dupuis-Déri
  • Bachelor et Master recherche Histoire et Théorie politique, Sciences Po Paris, 2010.
  • Programme d’échange undergraduate, Anthropologie et études autochtones, University of Victoria, 2008.

Domaines de recherche

  • Politique autochtone
  • Politique canadienne et québécoise
  • Anticolonialisme, Décolonisation
  • Théorie politique

Activités professionnelles

  • Auxiliaire d’enseignement
  • Chargé de cours (POL 510W-10)
  • Membre étudiant du collectif de recherche interdisciplinaire sur la contestation (CRIC)
  • Étudiant-chercheur attaché à la Chaire de recherche en études québécoises et canadiennes (CREQC)

Bourses et distinctions

  • Bourse de doctorat en recherche pour étudiants étrangers du Fonds de recherche du Québec – Société et culture (FRQSC), 2016-2017.
  • Bourse de recherche et de rédaction de 3e cycle du Collectif de recherche interdisciplinaire sur la contestation (CRIC), 2016-2017.
  • Bourse BMO Groupe financier en science politique et droit, Fondation de l’UQAM, 2014-2015.
  • Bourse du Fond Interculturel Antje Bettin, Fondation de l’UQAM, 2014-2015.
  • Bourse de la Fondation J.A. DeSève, Fondation de l’UQAM, 2014-2015, 2015-2016.
  • Bourse d’excellence de l’UQAM pour les cycles supérieurs (FARE), Fondation de l’UQAM, 2013-2014.
  • Bourse d’entrée au doctorat de science politique, département de science politique de l’UQAM, 2012.

Publications

  • Co-auteur avec Francis Dupuis-Déri d’un ouvrage sur le thème des solidarités autochtones-allochtones dans le cadre des luttes anticoloniales en Amérique du Nord (titre en cours de remaniement), aux éditions Lux, à paraître au cours de l’hiver 2018.
  • Houde, Nicolas et Pillet Benjamin, « Les Autochtones et le colonialisme canadien », dans Gagnon, Alain-G. et Sanschagrin, David (ed.), La politique québécoise et canadienne: acteurs, institutions, sociétés, Presses de l’Université du Québec, Montréal, 2017.
  • Pillet, Benjamin, « Penser l’anticolonialisme avec Arendt, contre Arendt », dans Bernier-Renaud, Laurence et Kim Jolly (ed.), Conformisme et résistance : actes du Colloque étudiant du centre Paolo-Freire, Les Cahiers du CPF, Montréal, 2017.
  • Dupuis-Déri, Francis et Pillet, Benjamin (ed.) « L’anarcho-indigénisme : entrevue avec Gerald Taiaiake Alfred et Gord Hill », Possibles, vol.40 n.1, Printemps 2016, 51-62.
  • Pillet, Benjamin, « Idle No More : la naissance et l’essor d’un mouvement autochtone », Culture, journal officiel de la Société Canadienne d’anthropologie , vol.7 no 1, Printemps 2013, 7-8.

Département de science politique

Institution de premier plan, le Département de science politique accueille près de 800 étudiants inscrits aux trois cycles d’études et se compose de 36 professeurs dont l’expertise couvre tous les champs disciplinaires de la science politique.

Coordonnées

Département de science politique
Local A-3405
400, rue Sainte-Catherine Est
Montréal (Québec) H2L 2C5

Suivez-nous