La Conférence de Québec de 1864, 150 ans plus tard. Comprendre l’émergence de la fédération canadienne

Sous la direction de Eugénie Brouillet, Alain-G. Gagnon et Guy Laforest

Presses de l’Université Laval, 2016, 284 pages.

Les grands événements de notre histoire méritent d’être rappelés et mieux compris. La communauté savante des sciences humaines et sociales doit se sentir interpellée au premier chef dans tout grand dessein visant à revivifier la mémoire historique, mais un tel projet ne peut évidemment être que pluridisciplinaire.

Le présent ouvrage et les contributions qu’il rassemble s’inscrivent dans un renouveau d’intérêt historiographique pour le parcours constitutionnel du Québec et du Canada, et pour le fédéralisme des vingt dernières années. Nous croyons qu’une compréhension mieux contextualisée des 72 Résolutions de Québec de 1864 est cruciale à l’interprétation de l’architecture interne de l’édifice constitutionnel canadien contemporain. Ce nouveau bilan interprétatif est essentiel pour prendre la mesure des avancées faites par le Canada au cours des 150 dernières années au chapitre de la mise en place d’un fédéralisme sans cesse en transition et de projets nationaux en tension au sein de la fédération.

Département de science politique

Institution de premier plan, le Département de science politique accueille près de 800 étudiants inscrits aux trois cycles d’études et se compose de 36 professeurs dont l’expertise couvre tous les champs disciplinaires de la science politique.

Coordonnées

Département de science politique
Local A-3405
400, rue Sainte-Catherine Est
Montréal (Québec) H2L 2C5

Suivez-nous