Canadian Federalism and Its Future: Actors and Institutions

Canadian Federalism and Its Future: Actors and Institutions

Alain-G. Gagnon et Johanne Poirier
McGill-Queen’s University Press, 2020.


Résumé:

Il n’y a pas si longtemps, il était possible d’imaginer un monde dans lequel différents groupes nationaux pouvaient cohabiter au sein d’institutions démocratiques combinant à la fois des traits de gouvernance partagée et d’autonomie gouvernementale. Cependant, le développement et la consolidation du fédéralisme multinational aujourd’hui, plus qu’à tout autre moment, est confronté à d’importants défis. Parmi ceux-ci, nous vivons à une période ou des mouvements populistes font usage de discours mono-nationaux et invitent leurs militants à rallier des projets politiques d’une autre ère. En outre des gouvernements centraux évoluant au sein de démocraties multinationales se révèlent être parfois plus unitariste que fédéraliste. De plus, en prenant la mesure de récents développements politiques et économiques, l’inscription de la diversité, prise dans son sens large, est souvent vue avec suspicion et est présentée tant par des acteurs de premier plan que par des politiques marginaux, comme étant contraire au plein accomplissement d’une véritable démocratie fonctionnelle.

Pour plus d’information, c’est ici et ici!

*Ouvrage en anglais.

Département de science politique

Institution de premier plan, le Département de science politique accueille près de 800 étudiants inscrits aux trois cycles d’études et se compose de 36 professeurs dont l’expertise couvre tous les champs disciplinaires de la science politique.

Suivez-nous

Coordonnées

Département de science politique
Local A-3405
400, rue Sainte-Catherine Est
Montréal (Québec) H2L 2C5