Caroline Patsias

Professeure

Photo de Caroline Patsias
Téléphone : (514) 987-3000 poste 2754
Local : A-3680
Langues : Français, Anglais
Ce professeur désire s'entretenir avec les médias
Informations générales

Cheminement académique

Doctorat en science politique Institut d'Études Politiques d'Aix-en-Provence
Doctorat en science politique Université Laval (Cotutelle de thèse)

Unités de recherche

Projets de recherche en cours

  • L'homme est-il un loup pour l'homme ? Structuration du financement de l'action communautaire, luttes contre la pauvreté et développement local. L'exemple de Notre-Dame-de Grâce à Montréal.

    CRSH, subvention d'engagement partenarial, avec le Conseil communautaire de NDG, (2018-2019) : 25 000

  • La politisation des citoyens au sein de conseils municipaux montréalais

    CRSH (2017-2022) : 94 330 $

Enseignement
Communications
  • "Rethinking cross-sector social innovation: the example of three groups working in marginalized neigbhourhoods in France, Quebec and England". Conference on ¿Rethinking Cross-Sector Social Innovation". Harvard Kennedy School Social Innovation and Change Initiative (SICI). 7 avril 2018
Distinctions
  • Prix de la Fondation Jean-Charles Bonenfant. Journée du livre politique-Assemblée nationale du Québec
  • Prix du MRI/MAE Journée du livre politique-Assemblée nationale du Québec Catégorie : meilleure thèse de doctorat
Services à la collectivité

Membre de la Commission des études (professeur), septembre 2015-septembre 2016
Membre du comité de programme de doctorat, avril 2013- avril 2014
Membre du comité de programme gestion publique, depuis septembre 2012
Membre du comité de programme bibliothèque, 2012-2014
Membre du comité exécutif du département juin 2010 - juin 2012.
Secrétaire du département de science politique de l'UQAM, 2010-2012

Directions de thèses et mémoires

Thèses de doctorat
  • Viola-Plante, Stéphanie (2019) La nouvelle gestion publique et ses conséquences sur les marchés bureaucratiques entre dirigeants politiques et sous-ministres : les cas de l'Alberta, de l'Ontario, du Québec et de la Nouvelle-Ecosse. (Thèse de doctorat). Université du Québec à Montréal.
Mémoires
Travaux dirigés
  • Toure, Alpha Oumar (2019) L'influence des ONG sur les politiques publiques : l'exemple des secteurs de la santé et des droits de l'homme en Guinée. (Travail dirigé). Université du Québec à Montréal.
Autres directions et supervisions
  • Stages MITACS Globalink : - Merve Erdilmen (Été 2014) - Morgane Usenat (Été 2014) - Oscar Cruz (Été 2015) - Hiram Poisot Cervantes (Été 2015)

Publications

Articles scientifiques
  • Patsias, C. Politicization of environmental concerns in Montreal municipal councils. How avoiding conflict in substance restricts the expression of environmental justice. Environment and Planning C: Politics and Space.
    Notes: (Accepté)
  • Patsias, C. (2020). The Radicals Watched from the Sidelines or the Ambivalent Citizens’ Relations to Radicalism in a Poor Montreal Neighbourhood: How Non-Radical and Radical Groups Conceptualize and Discuss Social Class and Ethnic Identity. Journal of Civil Society.
    Notes: (Soumis)
  • Patsias, C., Durazo-Hermann, J. et Patsias, S. (2019). The Steep and Slippery Slope of Politics: Civic Spirit, Empowerment and Politicisation in Citizen Committees. European Journal of Cultural and Political Sociology, 6(1), 95–123. http://dx.doi.org/10.1080/23254823.2018.1496844.
  • Patsias, C. (2018). La difficile expression de la justice environnementale ou l’évaporation du discours sur les inégalités sociales au sein des institutions. L’exemple de conseils municipaux. Question de communication, 37, 273–290.
  • Benoit, M. et Patsias, C. (2017). Greening the agri-environmental policy by territorial and participative implementation processes? Evidences from two French regions. Journal of Rural Studies, 55, 1–11. http://dx.doi.org/10.1016/j.jrurstud.2017.07.016.
  • Patsias, C. et Patsias, S. (2014). Chronical of a Montréal Municipal Election Campaign in Park-Extension: The Paths to the Evaporation of Politics. Canadian Journal of Urban Research, 23(2), 123–142.
    Notes: Special Issue on Municipal élection in Quebec (2013)
    Obtenir ce livre à l'UQAMObtenir "Chronical of a Montréal Municipal Election Campaign in Park-Extension: The Paths to the Evaporation of Politics" aux bibliothèques de l'UQAM
  • Benoit, M. et Patsias, C. (2014). La mise en œuvre des mesures agroenvironnementales territorialisées en France : un élargissement de la démocratie? L’exemple des régions Centre et Languedoc Roussillon. The Innovation Journal : The Public Sector Innovation Journal/La revue de l'innovation : la revue de l'innovation dans le secteur public, 19(1), article 5. Récupéré de http://www.innovation.cc/scholarly-style/19_1_5_benoit-patsias_agroenvironnementales-territorial.pdf.
  • Patsias, C., Latendresse, A. et Bherer, L. (2013). Participatory Democracy, Decentralization and Local Governance: the Montreal Participatory Budget in the light of "Empowered Participatory Governance". International Journal of Urban and Regional Research, 37(6), 2214–2230. http://dx.doi.org/10.1111/j.1468-2427.2012.01171.x.
  • Patsias, C. et Deschênes, D. (2011). Unsociable sociability: The paradox of Canadian-American friendship. International Politics, 48(1), 92–111.
  • Patsias, C. et Vaillancourt, L. (2009). L'asile religieux, entre lecture libérale et républicaine : quels défis pour les sociétés démocratiques? Refuge : revue canadienne sur les réfugiés/Refuge: Canada’s Journal on Refugees, 26(1), 33–42. Récupéré de https://refuge.journals.yorku.ca/index.php/refuge/article/view/30604.
  • Patsias, C. et Patsias, S. (2009). Nouvelles instances participatives et contre-pouvoirs : Fung et wright «revisités» à partir des expériences marseillaises et québécoises. Canadian Journal of Political Science/Revue canadienne de science politique, 42(2), 387–415. http://dx.doi.org/10.1017/S0008423909090404.
  • Patsias, C. (2007). Civilité et comités de citoyens marseillais et québécois : des réactions à l’insécurité aux fondements des politiques publiques. Lien social et Politiques, 57, 47–61. http://dx.doi.org/10.7202/016387ar.
  • Patsias, C. (2006). Groupes de quartier et pratiques citoyennes. Les leçons d’une comparaison franco-québécoise ou de la différence entre mouvements associatif et communautaire. Nouvelles Pratiques Sociales, 18(2), 39–54. http://dx.doi.org/10.7202/013286ar.
    Notes: Numéro spécial : Vers de nouvelles pratiques citoyennes
  • Patsias, C. et Patsias, S. (2006). Les comités de citoyens, une transformation "par le bas" du système démocratique ? L’exemple des groupes québécois et marseillais. Politique et Sociétés, 25(1), 57–81. http://dx.doi.org/10.7202/013515ar.
Chapitres de livre
  • Patsias, C. (2020). Les radicaux vus du balcon ou le rapport ambigu de citoyens au radicalisme dans un quartier populaire de Montréal. Dans B. Fleury et J. Walter (dir.). Violences et radicalités militantes dans l’espace public en France, des années 1980 à nos jours (p. 109–128). Paris : Riveneuve éditions.
  • Fernandes, A., Franco, Â., Patsias, C. et Durazo Herrmann, J. (2018). Direito à Cidade, Desenvolvimento Urbano e Democracia Participativa em Salvador (Bahia) e Montreal (Quebec). Dans A. Fernandes et M. Chagas (dir.). O direito à cidade na França e no Brasil: uma nova agenda urbana? (p. 203–232). Salvador : Universidade Federal da Bahia.
  • Patsias, C. (2018). Les conseils municipaux et la politisation des citoyens : quelles transformations des pratiques citoyennes ? Dans J.-L. Klein, J.L. Boucher, A. Camus, C. Champagne et Y. Noiseux (dir.). Trajectoires d’innovation. Des émergences à la reconnaissance (p. 201–209). Québec : Presses de l'Université du Québec.
  • Patsias, C. (2017). Parc-Extension : un quartier montréalais presque ordinaire. Dans J.-L. Klein et R. Shearmur (dir.). Montréal : la cité des cités (p. 83–104). Québec : Presses de l'Université du Québec.
  • Patsias, C. et Patsias, S. (2014). Social forums and friendship : A new way of contemplating the notion of friendship in international relations. Dans K. Simon et A. Oelsner (dir.). Friendship in International Relations (p. 162–181). New York, NY : Palgrave-Macmillan.
  • Patsias, C. et Williams, N. (2013). Religious sanctuary in France and Canada. Dans R. Lippert et S. Rehaag (dir.). Sanctuary in international perspective (p. 175–188). New York, NY : Routlegde.
  • Patsias, C. (2012). Les élections municipales de 2009 à Sherbrooke : les municipalités un objet toujours ordinaire du politique ? Dans S. Breux et L. Bherer (dir.). Portrait de la démocratie urbaine au Québec : les élections municipales de 2009 (p. 59–84). Québec : Presses de l'Université de Laval.
  • Patsias, C. (2012). L’administration municipale et territoriale. Dans P.P. Tremblay (dir.). L’État administrateur, modes et émergences (p. 79–96). Québec : Presses de l'Université du Québec.
  • Patsias, C. (2012). Mobilisation citoyenne et revitalisation des espaces centraux : quelle intégration ? Un regard croisé entre Québec et Marseille. Dans P.A. Tremblay et S. Tremblay (dir.). La revitalisation des espaces centraux : enjeux et voies d’avenir pour les villes moyennes (p. 33–60). Chicoutimi : Université du Québec à Chicoutimi : Groupe de recherche et d’intervention régionales de l’UQAC (GRIR).
  • Patsias, C. (2011). Gouvernance multi-niveaux et nouveaux territoires du politique. Dans G. Bellemare et J.-L. Klein (dir.). Innovations sociales et territoire : convergences théoriques et pratiques (p. 99–122). Québec : Presses de l'Université du Québec.
  • Patsias, C. (2010). Forums sociaux et démocratie participative. Dans R. Canet, M.-J. Massicotte et P. Beaudet (dir.). L'altermondialisme. Forums sociaux, résistance et nouvelle culture politique (p. 79–95). Montréal : Écosociété.
  • Patsias, C. et Vaillancourt, L. (2009). Les églises comme dernier refuge face à la loi : les dilemmes de la désobéissance civile au sein des sociétés démocratiques. Dans S. Lebel-Grenier (dir.). L’asile religieux : entre désobéissance civile et obligation légale / Giving Sanctuary to illegal immigrants : Between Civil Disobedience and Legal Obligation (p. 101–132). Sherbrooke : Éditions du R.D.U.S.
  • Patsias, C. (2005). Les dilemmes de la démocratie locale : quand le local interroge le global. Dans L. Bherer, J.-P. Collin, É. Kerrouche et J. Palard (dir.). Jeux d’échelle et transformation de l’État : le gouvernement des territoires au Québec et en France (p. 473–498). Québec : Presses de l'Université de Laval.
  • Patsias, C. et Bucica, C. (2004). Les expériences de conseils de quartier et de comités de citoyens, l’exemple québécois : quel bilan pour la démocratie locale ? Dans R. Le duff et J.J. Rigal (dir.). Démocratie et management local (p. 99–114). Paris : Dalloz.
  • Patsias, C. (2001). Les groupes de citoyens : l’apprentissage de la démocratie au quotidien. Dans A. Donzel (dir.). Métropolisation, gouvernance et citoyenneté dans la région marseillaise (p. 293–312). Paris : Maisonneuve et Larose.
Articles professionnels ou de magazines
Livres
  • Patsias, C. (2016). Chronique de démocraties ordinaires : le politique au sein des comités de citoyens au Québec et en France. Montréal : Les Presse de l’Université de Montréal.
Actes de colloque
  • Patsias, C. (2017). Les comités de citoyens devant les réformes municipales : quelle action collective ? Dans E. Audy, R. Corbeil et S. Deshaies (dir.). Austérité ou virage de l’État ? Réseaux locaux d’action collective face aux transformations institutionnelles. Actes du colloque (409) tenu le 13 mai 2016 dans le cadre du 84e congrès de l’association francophone pour le savoir (ACFAS), (p. 28-29). Montréal: CRPSI, CIUSSS du Nord-de-l’Île-de-Montréal. Récupéré de http://evalorix.com/wp-content/uploads/2017/07/1539-austerite-virage-etat-reseaux-locaux-actions-collective.pdf.
  • Patsias, C. (2003). Compte-rendu du colloque Municipal-Féderal-Provincial Relations (Queen’s University 9-10 mai) pour l’Institut national de recherche scientifique. Dans réseau Ville, Région, Monde.
Rapports de recherche ou techniques
  • Patsias, C. (2003). Les pratiques de consultation dans les arrondissements de la nouvelle Ville de Montréal. Rapport d’enquête. Montréal : Ville de Montréal, Chantier sur la démocratie.
  • Patsias, C. (2003). L’OMC : Présentation de l’organisation et futurs enjeux». Rapport pour le Ministère des Relations Internationales du Québec. Observatoire québécois de la mondialisation.
  • Patsias, C. (2001). Comités de citoyens et conseils de quartier : étude de la participation des citoyens à Québec.
    Notes: Rapport de recherche pour la professeure L. Quesnel, 2001. Financement : Ministère des relations municipales. 23 p.
  • Patsias, C. (2000). La consultation publique en matière d’aménagement.
    Notes: Rapport de recherche pour la professeure L. Quesnel, 20 p.
Autres publications
  • Patsias, C.,(au sein d'un collectif d'auteur). (2017). Rapport du Grand Débat Institut Santé et Société – 28 janvier 2017, « Qui profite de la réforme en santé ? Bilan et perspectives citoyennes ». Montréal : Université du Québec à Montréal.
  • Patsias, C. (2015). [Compte rendu du livre "Le principe démocratie. Enquête sur les nouvelles formes du politique", par A. Olgien et S. Laugier]. Revue française de science politique, 65(3). http://dx.doi.org/10.3917/rfsp.653.0480
  • Patsias, C. (2011). [Compte rendu du livre "Au-delà et en deça de l’État. Le genre entre dynamiques transnationales et multi niveaux", par B. Marques-Pereira, P. Meier et D. Paternotte (dir.)]. Recherches féministes, 24(2). http://dx.doi.org/10.7202/1007766ar
  • Patsias, C. (2009). Rapport d’évaluation du site internet d’information de Radio Canada (volet francophone) durant la campagne et les élections provinciales de 2008.
  • Patsias, C. (2008). [Compte rendu du livre "Les organismes communautaires et la transformation de l’État providence. Trois décennies de coconstructions des politiques publiques dans le domaine de la santé et des services sociaux", par C. Jetté]. Économie et solidarités, 39(1). Récupéré de http://www.ciriec.uqam.ca/pdf/numeros_parus_articles/3901/ES-3901-16.pdf

Département de science politique

Institution de premier plan, le Département de science politique accueille près de 800 étudiants inscrits aux trois cycles d’études et se compose de 36 professeurs dont l’expertise couvre tous les champs disciplinaires de la science politique.

Suivez-nous

Coordonnées

Département de science politique
Local A-3405
400, rue Sainte-Catherine Est
Montréal (Québec) H2L 2C5