• Consulter les infos pratiques

Marc Chevrier

Professeur

Téléphone : (514) 987-3000 poste 1396
Local : A-3710
Langues : Français, Anglais, Espagnol, italien
Informations générales

Cheminement académique

Doctorat en science politique, Institut d'études politiques de Paris (2001).
LL M (Master of Law), Université de Cambridge (1988).
LL B Droit, Université de Montréal (1987).

Enseignement
Distinctions
Services à la collectivité

Directeur des programmes de 1er cycle en science politique, 16 juin 2015 au 31 juillet 2018

Directeur, programme de gestion publique (rattaché à l¿École des sciences de la gestion)
1 juin 2019 ¿ 1er septembre 2020.

Directions de thèses et mémoires

Mémoires
Travaux dirigés
  • Poulin, Alexandre. (2019). La redéfinition de la nation au Québec et l'inachèvement comme horizon. (Travail dirigé). Université du Québec à Montréal.
Autres directions et supervisions
  • François Laplante-Lévesque, (2010) L'impact des mécanismes de fédéralisme exécutif sur le déficit fédératif canadien, (Mémoire de maîtrise, avec la codirection d'Alain-G. Gagnon) Université du Québec à Montréal,139 p.

Publications

Articles scientifiques
  • Chevrier, M. (2012). La multiversité est-elle l’avenir de l’enseignement supérieur ? Cahiers Fernand Dumont, (2), 222–235.
  • Chevrier, M. (2009). Immigrer au Québec, nation de l'Empire canadien. Migrance, 34, 42–57.
  • Chevrier, M. (2009). L'idée de république au Québec : l'aventure méconnue d'une ambition de liberté. Bulletin d'histoire politique, 17(3), 7–14. http://dx.doi.org/10.7202/1054740ar.
  • Chevrier, M. (2009). La démocratie, ses empires et le Dominion multiculturel canadien. Médiane, 3(2), 41–44.
  • Chevrier, M. (2009). La République néo-française. Bulletin d'histoire politique, 17(3), 29–57. http://dx.doi.org/10.7202/1054743ar.
  • Chevrier, M. (2009). Le passage de la voie anglaise à la voie américaine : le changement de régime de liberté au Canada et au Royaume-Uni. Monde commun, 1(2).
  • Chevrier, M. (2008). Imperium in imperio? Des déséquilibres, du pouvoir fédéral de dépenser et du constitutionnalisme au Canada. Queen's Law Journal, 34(1), 29–74.
    Notes: Prix David Watson Memorial, pour la meilleure contribution à l’avancement des études juridiques de la revue Queen’s Law Journal
    Obtenir ce livre à l'UQAMObtenir "Imperium in imperio? Des déséquilibres, du pouvoir fédéral de dépenser et du constitutionnalisme au Canada" aux bibliothèques de l'UQAM
  • Chevrier, M. (2008). Trois visions de la constitution et du constitutionnalisme contemporain. Revue québécoise de droit constitutionnel, (2), 73–129. Récupéré de http://aqdc.quebec/wp-content/uploads/2016/07/Chevrier.pdf.
  • Chevrier, M. (2007). Les juristes et la gouverne politique au Québec et au Canada : essai d’interprétation d’une surreprésentation structurelle et persistante. Lex Electronica, 11(3). Récupéré de http://www.lex-electronica.org/s/684.
Chapitres de livre
  • Chevrier, M. (2021). Dans le ventre d’Albion. Dans J.-F. Laniel et J.-Y. Thériault (dir.). Le Québec et ses autrui significatifs (p. 68–82). Québec/Amérique.
  • Chevrier, M. (2021). Difficultés et autorité de la science en société de libre propagande . Dans L. Lomoiagă et A. Fălăus (dir.). Lectures interdisciplinaires sur les formes historiques et contemporaines de propagande, Multiculturalisme, communication de masse, fausses nouvelles et post-vérité (p. 111–131). Eikon.
  • Chevrier, M. (2021). Entre le dominium privé et l’imperium public, limites et mutation du constitutionnalisme libéral . Dans L. Fontaine (dir.). Capitalisme, libéralisme et constitutionnalisme (p. 307–332). Mare & Martin.
  • Chevrier, M. (2021). La laïcité, principe du droit politique contemporain. Perspectives historiques, philopolitiques et comparées . Dans M.-A. Turcotte et J. Gagnon (dir.). La laïcité : le choix du Québec. Regards pluridisciplinaires sur la Loi sur la laïcité de l’État (p. 51–173). Secrétariat à l’accès à l’information et à la réforme des institutions démocratiques. Récupéré de https://cdn-contenu.quebec.ca/cdn-contenu/gouvernement/MCE/laicite-etat/Laicite-Le_choix_du_Quebec.pdf?1616153308.
  • Chevrier, M. (2020). Le Québec sous l'empire de ses deux cités. Dans L. Ferretti et F. Rocher (dir.). Les enjeux d'un Québec laïque (p. 77–112). Del Busso.
  • Chevrier, M. et Rousseau, G. (2019). Fondements et esquisses d’un droit politique républicain. Dans S. Bernatchez et L. Lalonde (dir.). Approches et fondements du droit : v. 2. Philosophie et théorie juridiques (p. 135–192). Éditions Yvon Blais.
  • Chevrier, M. (2019). The Conqueror's Mask : Canada as an Empire-State. Dans D. McGrane et N. Hibbert (dir.). Applied Political Theory and Canadian Politics (p. 409–433). University of Toronto Press.
  • Chevrier, M. (2018). Le moment Chateaubriand. Le gouvernement de l'opinion publique dans la France postrévolutionnaire. Dans A.-M. Gingras (dir.). Histoires de la communication politique (p. 217–235). Presses de l'Université du Québec.
  • Chevrier, M. (2018). Neutraliser la voix du peuple. La discipline impériale du référendum. Dans A. Binette et P. Taillon (dir.). La démocratie référendaire dans les ensembles plurinationaux (p. 17–51). Presses de l’Université Laval.
  • Chevrier, M. (2018). Un publiciste technophile nommé Jean-Charles Bonenfant. Dans A. Binette, P. Taillon et G. Laforest (dir.). Jean-Charles Bonenfant et l'esprit des institutions (p. 311–320). Presses de l'Université Laval.
  • Chevrier, M. et Sanschagrin, D. (2017). La politique des langues au Québec et au Canada : genèse et évolution de deux projets concurrents. Dans A.-G. Gagnon (dir.). La politique québécoise et canadienne : acteurs, institutions, sociétés (2e éd., p. 417–444). Presses de l’université du Québec.
  • Chevrier, M. (2016). Faire un Dominion, ou le parachèvement d’une conquête. Dans E. Brouillet, A.-G. Gagnon et G. Laforest (dir.). La conférence de 1864 : 150 ans plus tard (p. 49–69). Presses de l’Université Laval.
  • Chevrier, M. (2016). La multiversité en démocratie. Réflexions sur le pouvoir universitaire, au Québec et ailleurs. Dans E.-M. Meunier (dir.). Le Québec et ses mutations culturelles (p. 195–254). Les Presses de l’Université d’Ottawa. Récupéré de http://agora.qc.ca/documents/la_multiversite_en_democratie_reflexions_sur_le_pouvoir_universitaire_au_quebec_et_ailleurs.
  • Chevrier, M. et Sanschagrin, D. (2016). Le juge superlégislateur au Canada ou la politique par soustraction. Dans G. Granjean et J. Wildemeersch (dir.). Les juges : décideurs politiques? (p. 95–132). Éditions Bruylant.
  • Chevrier, M., Brun, H. et Tremblay, G. (2016). L’écriture républicaine du droit politique canadien et québécois chez les publicistes. Dans P. Taillon, E. Brouillet et A. Binette (dir.). Un regard québécois sur le droit constitutionnel. Mélanges en l’honneur d’Henri Brun et de Guy Tremblay, (p. 57–100). Édition Yvon Blais.
  • Chevrier, M. et Sanschagrin, D. (2014). Les politiques linguistiques au Canada et au Québec. Les tenants et aboutissants de deux projets concurrents. Dans A.-G. Gagnon et D. Sanschagrin (dir.). La politique québécoise et canadienne : une approche pluraliste (p. 579–612). Presses de l'Université du Québec.
  • Chevrier, M. (2014). Victor-Lévy Beaulieu, James Joyce, les langues et le Québec hibernien. Dans L. Cardinal, S. Jolivet et I. Matte (dir.). Le Québec et l’Irlande (p. 214–235). Septentrion.
  • Chevrier, M. (2013). De quelques fonctions du droit au sein de l’Empire canadien. Dans E. Brouillet et L.-P. Lampron (dir.). La mobilisation du droit et la protection des collectivités minoritaires (p. 33–54). Presses de l’université Laval.
  • Chevrier, M. (2013). L’idéologie canadienne. Dans M. Labelle, R. Antonius et P. Toussaint (dir.). Les nationalismes québécois face à la diversité ethnoculturelle (p. 157–178). Éditions IEIM.
  • Chevrier, M. (2012). Aristote, Papineau, le Léviathan canadien et la politeïa bas-canadienne. Dans C.-P. Courtois et J. Guyot (dir.). La culture des Patriotes (p. 189–208). Septentrion.
  • Chevrier, M. et Beaudry, L. (2012). La culture des Patriotes, entre appropriation et occultation. Dans C.-P. Courtois et J. Guyot (dir.). La culture des Patriotes (p. 59–84). Septentrion.
  • Chevrier, M. (2012). La famille souverainiste en crise. Dans M. Fahmy (dir.). L’État du Québec 2012 (p. 134–142). Boréal.
  • Chevrier, M. (2012). La société du spectacle radio-canadienne. Dans F. Sauvageau et D. Monière (dir.). La télévision de Radio-Canada et l’évolution de la conscience politique au Canada (p. 105–118). Presses de l’université Laval.
  • Chevrier, M. (2011). Par-delà le fédéralisme multinational, l’empire. Dans M. Seymour et G. Laforest (dir.). Le fédéralisme multinational : un modèle viable ? (p. 73–95). P.I.E. Peter Lang.
Articles professionnels ou de magazines
  • Chevrier, M. et Charbonneau, F. (2018). Présentation du dossier « La science captive à l’heure de la post-vérité. Argument, 20(2), 3–9.
  • Chevrier, M. (2017). La rançon de Brennus. Argument, 19(2), 122–144.
  • Chevrier, M. (2013). André Patry, ou l’ambassadeur de Personne. Argument, 16(1), 39–58.
Livres
  • Chevrier, M. (2020). L'empire en marche Des peuples sans qualités, de Vienne à Ottawa. Hermann.
    Obtenir ce livre à l'UQAMObtenir "L'empire en marche Des peuples sans qualités, de Vienne à Ottawa" aux bibliothèques de l'UQAM
  • Chevrier, M. (2019). L’empire en marche. Des peuples sans qualités, de Vienne à Ottawa. Presses de l’Université Laval. Récupéré de https://doi.org/10.2307/j.ctv1h0p4x4
    Notes: Il a reçu le prix Richard-Arès pour le meilleur essai publié au Québec en 2019.
  • Chevrier, M., Couture, Y. et Vibert, S. (dir.). (2015). Démocratie et modernité : la pensée politique française contemporaine. Presses universitaires de Rennes,.
  • Froidevaux-Metterie, C. et Chevrier, M. (dir.). (2014). Des femmes et des hommes singuliers Perspectives croisées sur le devenir sexué des individus en démocratie. Armand Colin.
  • Chevrier, M., Harvey, L.-G., Kelly, S. et Trudeau, S. (2013). De la république en Amérique française : anthologie pédagogique des discours républicains au Québec, 1703-1967. Septentrion.
  • Chevrier, M. (2012). La république québécoise : hommages à une idée suspecte. Boréal.
    Notes: Prix Richard Arès 2012, pour le meilleur essai québécois de l'année.
  • Chevrier, M., Couture, Y. et Vibert, S. (dir.). (2011). Voyage dans l'autre de la modernité : essais d'anthropologie philosophique. Fides.
  • Chevrier, M. et Gusse, I. (dir.). (2010). La France depuis de Gaulle. Presses de l'Université de Montréal. Récupéré de https://books.openedition.org/pum/8366
  • Chevrier, M. (dir.). (2010). Par-delà l'école-machine : critiques humanistes et modernes de la réforme pédagogique au Québec. Éditions MultiMondes.
  • Beaudry, L. et Chevrier, M. (dir.). (2007). Une pensée libérale, critique ou conservatrice? : actualité de Hannah Arendt, d'Emmanuel Mounier et de George Grant pour le Québec d'aujourd'hui. Presses de l'Université Laval.
  • Chevrier, M. (2005). Le temps de l'homme fini : essais. Boréal.
Autres publications

Département de science politique

Institution de premier plan, le Département de science politique accueille près de 800 étudiants inscrits aux trois cycles d’études et se compose de 36 professeurs dont l’expertise couvre tous les champs disciplinaires de la science politique.

Suivez-nous

Coordonnées

Département de science politique
Local A-3405
400, rue Sainte-Catherine Est
Montréal (Québec) H2L 2C5