Guillaume Lamy

Formation
  • Maîtrise en science sociologie, UQAM
    • (2014). Cartographique de la controverse entourant le rapport de la commission Bouchard-Taylor (2008-2013), département de sociologie de l’Université du Québec à Montréal, 167 pages, mention d’excellence.
  • Baccalauréat en sociologie, UQAM

Examens de synthèse réussis

  • Sociologie politique (majeur, 10 000 pages).
  • Québec-Canada (mineur, 3 500 pages).
Domaines de recherche
  • Think tanks, Laïcité
  • Controverses, Idéologies contemporaines
Thèse

Thèse de doctorat en cours

Sujet de thèse

Les think tanks comme institutionnalisation des idéologies hors des partis politiques.

Directeur de thèse

Alain-G. Gagnon

Bourses
  • 2020). Fond québécois de recherche – culture et société. Prix la relève Gérin-Lajoie. Chercheur étoile du mois d’avril 2020.
  • (2017-2020). Fond québécois de recherche – culture et société.
  • (2016). Bourse FARE de recrutement du département de science politique accordée pour l’excellence du dossier académique, UQAM.
  • (2016). Médaille de la présidence de l’Assemblée nationale pour Laïcité et valeurs Québécoises (éditions Québec Amérique), prix du livre politique.
Publications

Livres

  • Guillaume Lamy (2015). Laïcité et valeurs québécoises : les sources d’une controverse, Montréal : Québec Amérique, 214 pages.
  • Guillaume Lamy (dir.) (2012). C’est faux, 50 idées déconstruites par des spécialistes, Québec : Septentrion, 328 pages.
  • Guillaume Lamy (dir.) (2013). C’est faux, volume 2, 50 idées déconstruites par des spécialistes, Québec : Septentrion, 302 pages.

Direction de revues avec comité de lecture

  • Think tanks : les métamorphes des conseillers politiques depuis 1970, Canada, États-Unis, Chine, pour le Bulletin d’histoire politique, 28, no.1, automne 2019, 240 pages, 9 articles dirigés.
  • Les idéologies québécoises au XXIe siècle : portrait d’un éclatement, pour la revue Globe, la revue internationale d’études québécoises, (9 articles en direction, à paraître 2021).
  • Avec Stéphanie Yates (dir.), Think tanks, politisation de la recherche et renouvellement de l’agir politique, pour la revue Politique et sociétés, (6 articles en direction, à paraître 2021)

Publications

  • Guillaume Lamy (2020). “How advocacy tanks wrote the latest chapter in the history of political intellectuals”, in Julien Landry (eds.) Think Tanks: The Politics of Policy Knowledge and Discourse, Cheltenham (U-K), Edward Elgar Publishing (forthcoming, 2020).
  • Guillaume Lamy et Félix Mathieu (2020). « Les quatre temps de l’interculturalisme », Revue canadienne de science politique, (à paraître, vol. 52, no.2, juin 2020).
  • Guillaume Lamy (2019). «Les think tanks au Québec : essor d’une industrie de recherche en territoire politiques », Bulletin d’histoire politique, 28, no 1, p.23-42.
  • Guillaume Lamy (2019). « Think tanks : la recherche en territoire politique. Présentation du dossier », Bulletin d’histoire politique, 28, no 1, p.13-22.
  • Guillaume Lamy (2019). « Nouvelle cartographie des think tanks néolibéraux dans le Québec du début du XXIe siècle (1995-2019) » (note de recherche), Bulletin d’histoire politique, 28, no 1, p.185-204.
  • Guillaume Lamy (2019). « Think tanks et politiques publiques : la relations des élus avec l’IRIS et IEDM à l’Assemblée nationale du Québec », dans Démocratie et politiques publiques, Jérôme Couture et Steve Jacob (dir.), Québec : Presses de l’Université Laval, p.283-300.
  • Guillaume Lamy (2017). « Commission Stasi et charte des valeurs québécoises : nouvelle trajectoire de la laïcité au Québec et en France », dans Les identités religieuses et la cohésion sociale, Charles Mercier et Jean-Philippe Warren, (dir.), Bordeaux : Éditions Le Bord de l’eau, p.115-127.
  • Guillaume Lamy (2015). « Dépasser le débat nature-culture : le pari de la sociobiologie d’Edward Wilson. Petite histoire d’une controverse », dans La dualité nature-culture en sciences sociales, Benoît Coûtu (dir.), Montréal : Les éditions libres du Carré rouge, p.181-209.
  • Guillaume Lamy (2014). « Laïcité et valeurs québécoises : un état des clivages idéologiques », Actes du colloque international et interdisciplinaire des jeunes chercheurs, Les Cahiers de la CRIEC, no 36, p.64-78.
  • Guillaume Lamy et Marc-André Gagnon (2013). « Recherche et économie du savoir », dans Guillaume Lamy (dir.), C’est encore faux : 50 autres idées déconstruites par des spécialistes, Québec, Septentrion, p.171-201.

Textes dans des quotidiens et articles dans des revues littéraires

  • « Les think tanks ou les nouveaux visages de Nicolas Machiavel », Le Devoir, 3 mars 2020.
  • « Laïcité, demande identitaire et géopolitique des idées », Options politiques, 14 mai 2019.
  • « Controverses identitaires, qu’est-il possible d’espérer? », L’Inconvénient, no 72, printemps 2018, p.28-31.
  • « Les controverses identitaires doivent déboucher sur un compromis », Le Devoir, 17 avril 2018.
  • « Famille-sans-nom : ce qu’est devenue la France pour le Québec », Argument, vol. 21, no 1, novembre 2018, p.150-159.
  • « La controverse sur la laïcité fait avancer la société », Le Devoir, Le Devoir de philo, 1er avril 2017.

Communications
  • (Hiver 2020). « Comment les think tanks ont réinventé l’intellectuel politique », conférences midi de la Chaire de recherche du Canada en études québécoises et canadiennes, UQAM, 21 janvier 2020, 30 minutes.
  • (Été 2019). « Comment les conservateurs québécois sont devenus des militants laïques », Barcelone, Espagne, Congrès de la Société internationale de sociologie des religions, (11 juillet 2019).
  • (Été 2019). « D’une laïcité à l’autre. Comparer le militantisme laïque au Québec en 1960 à celui du XXIe siècle », Centre d’étude du religieux contemporain, Université de Sherbrooke, 13 juin 2019, 45 minutes.
  • (Printemps 2019). « Think tanks néolibéraux et réchauffement climatique : le paradigme libertarien de la climatologie », Société québécoise de science politique, (acceptée, mai 2019).
  • (Été 2018). « De Locke à Rousseau, le nouveau vocabulaire de la laïcité au Québec », Londres, University of London, 30 minutes.
  • (Printemps 2018). « Les trois temps de la laïcité au Québec », Montréal, Centre de recherche interuniversitaire sur la diversité et la démocratie, 60 minutes.
  • (Hiver 2018). « Think tanks de marché et réchauffement climatique : la scientificité est-elle au rendez-vous? », Centre d’études en pensée politique, Montréal, Université du Québec à Montréal, 30 minutes.
  • (Printemps 2017). « Les politiques publiques dans la mire de la recherche engagée. L’émergence des « advocacy » tanks au Québec », Montréal, Société québécoise de science politique, 20 minutes.
  • (Été 2017). « Les think tanks au Québec et la politisation de la recherche », EURAC Research, Bolzano, Italie, 30 minutes.
  • (Hiver 2017). « Le bilan du gouvernement Couillard en matière de neutralité religieuse et d’interculturalisme », Québec, Centre d’analyse en politiques publiques, Université Laval, 15 minutes.
  • (Hiver 2017). « De quoi la laïcité est-elle devenue le nom? », Sherbrooke, Chaire du Canada en sociologie des religion, Université de Sherbrooke, 50 minutes.
  • (Été 2016). « Y a-t-il une nouvelle laïcité ? Discussion autour du livre de David Koussens », Montréal, Centre de recherche interuniversitaire sur la diversité et la démocratie, 20 minutes.
  • (Été 2015). « L’interdiction de la prière au conseil municipal de Saguenay », Montréal, Centre de recherche interuniversitaire sur la diversité et la démocratie, 20 minutes.
  • (Printemps 2014). « Déconstruire quelques mythes sur l’immigration dans l’histoire du Québec », communication devant les étudiants en sciences humaines, Collège André-Grasset, 20 minutes.
  • (Hiver 2014). « Communiquer ses travaux pour les nuls », Québec, Centre de recherche Cultures – Arts – Sociétés (CELAT, Université Laval), 20 minutes.
  • (Printemps 2011). « Sociologie contre sociobiologie : le choc des paradigmes. Petite histoire d’une controverse », Montréal, Université du Québec à Montréal, Colloque étudiant interuniversitaire, De la dualité nature-culture en sciences sociales, 20 minutes.
  • (Printemps 2010). « Neutralité ou engagement : un double problème en sciences sociales », Montréal, Université de Montréal, Colloque de l’Association des cycles supérieurs en sociologie de l’Université́ de Montréal, 15 minutes.

Membre des associations suivantes et affiliations universitaires
  • Chaire de recherche du Canada en épistémologie sociale, Université Sherbrooke
  • Chaire de recherche du Canada en études québécoises et canadienne, UQAM
  • Centre de recherche interuniversitaire sur la diversité et la démocratie, UQAM
  • Association internationale des études québécoises (AIEQ)
  • Société internationale de sociologie des religions (SISR)
  • Société québécoise de science politique (SQSP)
  • Association canadienne de science politique (ACSP)
  • Association internationale des sociologues de langue française (AISLF)

Couverture de presse
  • Claude Gauvreau, « Le rendez-vous des idées. Guillaume Lamy anime Le Grand chapitre, une nouvelle série d’émissions à Savoir média », Journal l’UQAM, 6 mai 2019.
  • Mark Caldwelll, Les think tanks sont des joueurs clés dans le milieu des politiques publiques au Canada », Affaires universitaires, cité comme spécialiste des think tanks, 10 avril 2019.
  • Laurence Pivot, « Autant de façons d’être québécois », cité comme intervenant sur la laïcité, Le Monde (hors-série), décembre 2018, p.21-23.
  • Laurence Pivot et Nathalie Schneider, interviewé sur la laïcité dans le livre Les Québécois, Paris : Henry Dougier, 2017, 144 pages.
  • Félix Mathieu (2016). « Double compte-rendu critique. La laïcité au Québec en conflits et en solutions. Recensions de : Guillaume Lamy, Laïcité et valeurs québécoises. Les sources d’une controverse, Québec-Amérique », Recherches Sociographiques, 57 (2-3): 599-610.
  • Claude Gauvreau, « À quoi servent les think tanks ? Le doctorant Guillaume Lamy s’intéresse à l’essor de ces groupes d’experts », Journal l’UQAM, 13 septembre 2016.
  • Mathieu Bock-Côté, « La vie des idées au Québec : entretien avec Guillaume Lamy », blogue du Journal de Montréal, 4 novembre 2014.
  • Louis Cornellier, « Quelques vérités qui dérangent », recension du livre C’est faux, Le Devoir, 1er décembre 2012.
  • Louis Cornellier, « À l’assaut des idées reçues », recension du livre C’est encore faux, Le Devoir, 16 novembre 2013.
  • Michel Dumais, « Distinguer le vrai du faux », recension du livre C’est faux, Journal de Montréal, janvier 2013.
  • Claude Gauvreau, « Passionné par les idées », article sur Guillaume Lamy, Journal l’UQAM, octobre 2012.

Département de science politique

Institution de premier plan, le Département de science politique accueille près de 800 étudiants inscrits aux trois cycles d’études et se compose de 36 professeurs dont l’expertise couvre tous les champs disciplinaires de la science politique.

Suivez-nous

Coordonnées

Département de science politique
Local A-3405
400, rue Sainte-Catherine Est
Montréal (Québec) H2L 2C5