Publication de l’ouvrage collectif « Problèmes politiques contemporains »

Plusieurs membres du corps professoral du Département de science politique ont collaboré à cet ouvrage, sous la direction de Jean-Guy Prévost et Paul May.

Description

Internet menace-t-il la démocratie? Quelles politiques adopter face aux bouleversements climatiques? Le XXIe siècle sera-t-il chinois? La démocratie américaine se maintiendra-t-elle? Ces questions font l’objet de débats passionnés dans l’espace médiatique, sur les réseaux sociaux et lors de dîners entre amis. Elles renvoient à des enjeux cruciaux pour l’avenir des sociétés dans lesquelles nous vivons.

Pour en avoir une compréhension approfondie, il n’est pas suffisant de se limiter à la presse, à la télévision ou aux réseaux sociaux. En revanche, l’étude de la science politique est indispensable. Se fixant pour tâche d’analyser la vie en société sous différents angles, elle permet d’acquérir une rigueur intellectuelle essentielle pour appréhender avec discernement l’actualité.

Cet ouvrage, dont l’approche se veut plurielle, synthétique et pédagogique, est issu d’un travail collectif de personnes rattachées, à un titre ou à un autre, au Département de science politique de l’Université du Québec à Montréal. Conçu comme une introduction accessible à la science politique, il est composé de chapitres brefs, qui donnent un aperçu de la manière dont cette discipline éclaire les défis du monde contemporain.

Avec la collaboration de : Jean-Pierre Beaud, Maude Benoit, Bonnie Campbell, Elizabeth Chrun, Carole Clavier, Christophe Cloutier-Roy, Danielle Coenga-Oliveira, Yves Couture, Anne-Marie D’Aoust, Simon Dabin, Christian Deblock, Julián Durazo-Herrmann, Danny Gagné, Frédérick Gagnon, Alain-G. Gagnon, Anne-Marie Gingras, Tania Gosselin, Sylvie Goupil, Allison Harell, Nicolas Houde, Alexis Hudelot, Maya Jegen, Romain Lecler, Ting-Sheng Lin, Issiaka Mandé, Justin Massie, Nora Nagels, Geneviève Pagé, Caroline Patsias, Pierre Prévost, Michèle Rioux, Vincent Romani, Alexandre Schiele et Stéphanie Viola-Plante.

Pour en savoir plus et pour vous procurer cet ouvrage, veuillez consulter le site des Éditions JFD.



Département de science politique

Institution de premier plan, le Département de science politique accueille près de 800 étudiants inscrits aux trois cycles d’études et se compose de 36 professeurs dont l’expertise couvre tous les champs disciplinaires de la science politique.

Coordonnées

Département de science politique
Local R-3490
315, rue Sainte-Catherine Est
Montréal (Québec) H2X 3X2