• Pourquoi choisir la science politique à l'UQAM

Publication de la thèse d’Adriana Pozos au Mexique

Quels acteurs, quels processus et quelles actions
ont réussi à construire le phénomène des disparitions forcées comme problème d’action publique au Mexique,
et à le placer au centre de l’agenda politique ?
À partir de cette question de recherche, ce livre analyse
les processus par lesquels les associations de familles
des personnes disparues, les organisations de défense
des droits humains et leurs alliés et alliées ont réussi
à positionner les disparitions forcées comme un problème d’action publique au cours des dernières années.
Pour ce faire, nous reconstruisons la généalogie du dispositif de la disparition forcée afin de comprendre
comment il fonctionne au Mexique et ainsi savoir quels changements se sont produits durant les années 1970,
dans le contexte de la « Guerre sale », et à partir de 2006 dans le cadre de la « Guerre contre le narcotrafic »,
deux périodes considérées comme charnières pour les stratégies de sécurité nationale. Nous comprenons l’irruption du corps absent comme un problème de l’action publique. Nous cherchons donc à savoir quels sont
les éléments et les acteurs qui entrent en dispute
pour le maintien de ce sujet politique dans l’agenda public. Ainsi, à partir du cas particulier de la mise en agenda
des disparitions forcées, nous analysons comment
se construisent les sujets politiques, ainsi que les rapports de force des acteurs et actrices en dispute. Finalement,
ce livre propose une analyse généalogique, qui explore, avec ses continuités et ses ruptures respectives, la trajectoire des disparitions forcées au Mexique: son arrivée,
sa domestication et son appropriation par des acteurs et actrices dans le cadre des transferts de cette pédagogie
de la terreur.

https://editorial.tirant.com/mex/libro/derecho-y-desaparicion-de-personas-el-cuerpo-ausente-como-sujeto-politico-adriana-pozos-barcelata-9788413550817

Département de science politique

Institution de premier plan, le Département de science politique accueille près de 800 étudiants inscrits aux trois cycles d’études et se compose de 36 professeurs dont l’expertise couvre tous les champs disciplinaires de la science politique.

Suivez-nous

Coordonnées

Département de science politique
Local A-3405
400, rue Sainte-Catherine Est
Montréal (Québec) H2L 2C5