• Mardi 8 février 2022

Populisme, médias et journalisme

Brazilian Journalism Research

V. 17, n. 3, 2021

Numéro spécial sur Populisme, médias et journalisme

Direction: Julián Durazo Herrmann, Tania Gosselin, Allison Harell (Université du Québec à Montréal, Canada)

Les pratiques et discours populistes font partie intégrante de la politique dans toutes les régions du monde.
La rhétorique populiste est omniprésente dans les campagnes électorales et colore les politiques de nombreux partis au pouvoir alors que des forces populistes ont imposé des changements politiques importants dans des nombreux domaines, de l’immigration à la santé reproductive. Bien qu’il existe plusieurs définitions du populisme s’inscrivant dans diverses perspectives, nombre d’entre elles mettent en avant deux notions. Tout d’abord, celle d’un peuple authentique et vertueux; ensuite, la méfiance à l’égard des élites. Les contours du peuple et de l’identité des élites en question varient selon les contextes de même que les positions idéologiques des tenants du populisme.

Le populisme se manifeste à plusieurs niveaux : l’opinion publique peut faire écho à des positions populistes;
les médias traditionnels et sociaux peuvent véhiculer des discours populistes; les partis et les mouvements politiques ainsi que leurs leaders peuvent être associés à des agendas populistes. La notion de populisme est polysémique
et regorge de contradictions empiriques, pour ne rien dire des débats théoriques l’entourant.

Ce numéro spécial explore les relations complexes entre populisme, médias et journalisme à tous ces niveaux,
pris séparément ou en combinaison. Plusieurs questions peuvent y sont abordées : comment les médias couvrent-ils
le partis populistes et quel rôle jouent les journalistes dans la (dé)légitimation de leurs idées ? Comment les discours populistes influencent-ils la compétition partisane ? Comment la rhétorique populiste, dans un contexte donné,
conçoit-elle les élites et le peuple ?

Le numéro spécial peut être consulté en libre accès ici : https://bjr.sbpjor.org.br/bjr/issue/view/62

Département de science politique

Institution de premier plan, le Département de science politique accueille près de 800 étudiants inscrits aux trois cycles d’études et se compose de 36 professeurs dont l’expertise couvre tous les champs disciplinaires de la science politique.

Suivez-nous

Coordonnées

Département de science politique
Local A-3405
400, rue Sainte-Catherine Est
Montréal (Québec) H2L 2C5