• Pourquoi choisir la science politique à l'UQAM

Nouvelle publication par Anne-Marie Gingras

Nouvelle publication par Anne-Marie Gingras.

« Freedom of Expression and Humor in Canada : The Case of Jérémy Gabriel v. Mike Ward » dans Media and Law: Between Free Speech and Censorship (dir: M. Deflem et D. M. D. Silva), vol. 26 de Sociology of Crime, Law and Deviance, Emerald Publishing.

https://www.emerald.com/insight/publication/doi/10.1108/S1521-6136202126

Le texte porte sur plusieurs enjeux qui transcendent la confrontation entre deux droits essentiels en démocratie : le droit à la liberté d’expression et le droit à la dignité, à l’honneur et à la réputation. Il explicite les motifs sur lesquels la Cour suprême du Canada s’est fondée pour faire valoir l’importance de la liberté d’expression et conclut que le cas à l’étude ne peut se justifier selon ces motifs. Après une réflexion sur la manière dont le rire est déclenché, y compris fondé sur l’humour noir, le texte détaille la stratégie publicitaire de l’humoriste pour qui une poursuite judiciaire est une occasion en or d’élargir son public.

Département de science politique

Institution de premier plan, le Département de science politique accueille près de 800 étudiants inscrits aux trois cycles d’études et se compose de 36 professeurs dont l’expertise couvre tous les champs disciplinaires de la science politique.

Suivez-nous

Coordonnées

Département de science politique
Local A-3405
400, rue Sainte-Catherine Est
Montréal (Québec) H2L 2C5