“Être un élu municipal, ça peut être génial” la nouvelle publication de Pierre Prévost

www.editionsjfd.com

Nouvelle publication de Pierre Prévost, professeur associé au département de Science politique de l’UQAM.

Sans être parfaite, la démocratie locale constitue un très bon système de gouvernement, et elle est essentielle au mieux-être de la société. C’est en elle que repose une bonne part des réponses aux défis actuels et futurs de la société (comme l’adaptation aux changements climatiques, le développement social et le « vivre-ensemble »). Cependant, ce serait faire un simple acte de foi si on ne saisissait pas l’occasion qui nous est offerte d’ajuster la façon dont les élus se perçoivent eux-mêmes et la façon dont ils perçoivent la municipalité comme outil de développement de leur collectivité. En effet, les élus qui arrivent en poste aujourd’hui en pensant encore devoir agir principalement comme ombudsmans de chacun de leurs électeurs, ou s’ils croient encore que leur rôle principal sera d’être les « chiens de garde » du compte de taxes ou de la dette, négligent une partie du potentiel de cette mission importante. Au rythme de l’organisation et de la consolidation des instances municipales, la mission des élus est graduellement devenue un mandat de leadership dans le développement du territoire. Il faut donc outiller les prochains candidats et les élus actuels afin qu’ils tirent bien leur épingle du jeu dans lequel ils sont entrés et dont ils ne connaissent généralement pas d’avance toutes les règles.

Pour plus d’informations, c’est ici.

Département de science politique

Institution de premier plan, le Département de science politique accueille près de 800 étudiants inscrits aux trois cycles d’études et se compose de 36 professeurs dont l’expertise couvre tous les champs disciplinaires de la science politique.

Suivez-nous

Coordonnées

Département de science politique
Local A-3405
400, rue Sainte-Catherine Est
Montréal (Québec) H2L 2C5