Massie J


Doctorat en études politiques
Queen's University

Professeur régulier

Coordonnées:

Bureau : A-3465
Téléphone : 514-987-3000, poste 
5282
Télécopieur : 514-987-0218

Courriel : massie.justin@uqam.ca

 

 

Secteurs de recherche

  • Politique étrangère et de défense du Canada
  • Politique internationale du Québec
  • Sécurité transatlantique
  • Gestion des conflits internationaux

Activités professionnelles

  • Directeur de recherche, Centre interuniversitaire de recherche sur les relations internationales du Canada et du Québec (CIRRICQ), École nationale d'administration publique
  • Membre du réseau francophone de recherche sur les opérations de paix (ROP), Université de Montréal
  • Chercheur régulier, Centre de recherche interdisciplinaire sur la diversité et la démocratie (CRIDAQ), UQAM

Financement

  • Conseil de recherches en sciences humaines du Canada (CRSH) – 2014-2017 – Co-chercheur du projet : « The diversity effect: Does identity structure Canadian international policy interests? »
  • Ministère de la Défense nationale – 2015-2016 – Chercheur principal du projet : « Les répercussions d’un monde 'post-américain' sur la politique étrangère et de défense Canada »
  • Fonds québécois de recherche sur la société et la culture – 2014-2017 – Chercheur principal, « Prestige et atlantisme : La sur-contribution militaire aux coalitions de volontaires »
  • Conseil de recherches en sciences humaines du Canada – 2012-2015 – Co-chercheur du projet : « L'idéologie néoconservatrice en politique étrangère canadienne »
  • Conseil de recherches en sciences humaines du Canada – 2011-2014 – Chercheur principal du projet : « L'impact du fait francophone sur la culture stratégique du Canada »
  • Secrétariat aux affaires intergouvernementales canadiennes du Québec – 2012 – Co-chercheur du projet : « Les Québécois francophones et les questions contemporaines de défense et de sécurité »

Cours

Publications

Monographie

  • Justin Massie, Francosphère : L'importance de la France dans la culture stratégique du Canada, Montréal, Presses de l'Université du Québec, 2013.

Direction de revue

  • Philippe Lagassé et Justin Massie, « New Theoretical Perspectives and Debates in Canadian International Policy », International Journal 64(3), 2009.

Articles scientifiques évalués par des pairs

  • Joseph T. Jockel et Justin Massie, « In or Out? Canada, the Netherlands, and Support of the Invasion of Iraq », Comparative Strategy 36:4 (2017), à paraître.
  • Jonathan Paquin, Justin Massie et Philippe Beauregard, “Transatlantic Leadership Style Under Obama: Or How to Enable French Leaders in Libya and Mali,” Journal of Transatlantic Studies 15:2 (2017), à paraître.
  • Justin Massie, “Why Democratic Allies Defect Prematurely: Canadian and Dutch Unilateral Pullouts from the War in Afghanistan,” Democracy and Security (2016), à paraître.
  • David G. Haglund et Justin Massie, “Southern (Over) Exposure? Québec and the Evolution of Canada’s Grand Strategy, 2002-12,” American Review of Canadian Studies 46:2 (2016), à paraître.
  • Justin Massie, “Public Contestation and Policy Resistance: Canada’s Oversized Military Commitment to Afghanistan,” Foreign Policy Analysis 12:1 (2016): 47-65.
  • Justin Massie et David G. Haglund, « Un poids décisif ? L’influence du Québec sur les interventions militaires canadiennes », Globe. Revue internationale d’études québécoises 17:2 (2014) : 173-206.
  • Justin Massie et Darko Brizic, « Rupture idéologique et redéfinition de l'identité internationale du Canada : Harper et Chrétien face aux guerres en Libye et au Kosovo », Canadian Foreign Policy Journal, 20(1), 2014, p. 19-28.
  • Justin Massie et Jean-Christophe Boucher, « Militaristes et anti-impérialistes : Les Québécois face à la sécurité internationale », Études internationales 44(3), 2013, p. 359-385.
  • Justin Massie, « Canada's War for Prestige in Afghanistan: A Realist Paradox? », International Journal, 68(2), 2013, p. 274-288.
  • Justin Massie et David Morin, « Francophonie and Peace Operations : Towards Geocultural Ownership », International Journal, 68(3), 2013, p. 479-500.
  • Justin Massie, « Identités ethnoculturelles et politique étrangère : Le cas de la politique française du Canada », Revue canadienne de science politique, 45(1), 2012, p. 119-140.
  • Justin Massie et David Morin, « Francophonie et opérations de paix : Vers une appropriation géoculturelle », Études internationales, 42(3), 2011, p. 313-336.
  • Justin Massie, « Bandwagoning for Status: Canada's Need of the F-35 », Canadian Foreign Policy Journal, 17(3), 2011, p. 251-264.
  • Justin Massie, « Le Canada, la France et la transformation de l'Alliance atlantique : Des politiques de sécurité internationale convergentes », Études internationales, 42(1), 2011, p. 25-46.
  • David G. Haglund et Justin Massie, « L'abandon de l'abandon: The Emergence of a Transatlantic "Francosphere" in Québec and Canada's Strategic Culture », Québec Studies, 49,2010, p. 59-85.
  • Justin Massie, « United West, Divided Canada? Transatlantic (Dis)unity and Canada's Atlanticist Strategic Culture », Journal of Transatlantic Studies, 8(2), 2010, p. 121-141.
  • Justin Massie, Stéphane Roussel et Jean-Christophe Boucher, « Hijacking a Policy? Assessing Quebec's "Undue" Influence on Canada's Afghan Policy », American Review of Canadian Studies, 40(2), 2010, p. 259-275.
  • David G. Haglund et Justin Massie, « Has Québec become a Northern Mexico? Public Opinion and America's "Long War" », American Review of Canadian Studies, 39(4), 2009, p. 398-417.
  • Justin Massie, « Making Sense of Canada's "Irrational" International Security Policy: A Tale of Three Strategic Cultures », International Journal, 64(3), 2009, p. 625-35.
  • Justin Massie, « North Atlantic Quadrangle: Mackenzie King's Lasting Imprint on Canada's International Security Policy », London Journal of Canadian Studies, 24(1), 2009, p. 85-105.
  • Justin Massie et Stéphane Roussel, « Au service de l'unité : Le rôle des mythes en politique étrangère canadienne », Politique étrangère du Canada, 14(2), 2008, p. 67-93.
  • Justin Massie, « Quadrilatère transatlantique : Sources de légitimité politique de l'usage de la force militaire au Canada », Revue internationale d'études canadiennes, 37, 2008, p. 83-114.
  • Justin Massie, « Regional Strategic Subcultures? Canadians and the Use of Force in Afghanistan and Iraq », Canadian Foreign Policy, 14(2), 2008, p. 19-48.
  • Justin Massie, « Canada's (In)dependence in the North American Security Community: The Asymmetrical Norm of Common Fate », American Review of Canadian Studies, 37(4), 2007, p. 493-516.
  • Charles Létourneau et Justin Massie, « Un symbole à bout de souffle ? Le maintien de la paix dans la culture stratégique canadienne », Études internationales, 37(4), 2006, p. 547-73.

Articles professionnels

  • Massie, Justin. 2013. « La politique étrangère et de défense du Canada ». Diplomatie 64 (septembre/octobre): 32-36.

Chapitres de livres

  • Justin Massie et Manuel Dorion-Soulié, « Canada’s China Policy in a (Declining?) Unipolar World: Engagement, Containment, or Indifference? », dans Michael K. Hawes et Christopher J. Kirkey (dir.), Canadian Foreign Policy in a Unipolar World, Toronto: Oxford University Press, 2016, 132-156.
  • Justin Massie et Stéphane Roussel, « Preventing, Substituting, or Complementing the Use of Force? Development Assistance in Canadian Strategic Culture », dans Stephen Brown, Molly den Heyer et David R. Black (dir.), Rethinking Canadian Aid, 2e éd., Ottawa: Presses de l’Université d’Ottawa, 2016, 151-169.
  • Justin Massie, « Elite Consensus and Ineffective Strategic Narratives: The Domestic Politics Behind Canada's Commitment to Afghanistan », dans Jens Ringsmose, Beatrice A. de Graaf et George Dimitriu (dir.), Strategic Narratives, Public Opinion and War: Winning Domestic Support for the Afghan War, New York: Routledge, 2015, 98-117.
  • Justin Massie et Stéphane Roussel, « La politique étrangère du Canada : Intérêts, institutions et identités », dans Alain-G. Gagnon (dir.), La politique québécoise et canadienne : une approche pluraliste, Québec, Presses de l'Université du Québec, 2014, 669-700.
  • Philippe Lagassé, Justin Massie et Stéphane Roussel, « Le néoconservatisme en politiques étrangère et de défense canadiennes », dans Julian Castro-Rea et Frédéric Boily (dir.), Le fédéralisme selon Harper. La place du Québec dans le Canada conservateur, Québec : Presses de l’Université Laval, 2014, 49-83.
  • Justin Massie et Stéphane Roussel, « Preventing, Substituting, or Complementing the Use of Force? Development Assistance in Canadian Strategic Culture », dans Stephen Brown, Molly den Heyer et David Black (dir.), Rethinking Canadian Aid: Foundations, Contradictions and Possibilities, Ottawa: Presses de l’Université d’Ottawa, 2014, 143-159.
  • Justin Massie, « Elite Consensus and Ineffective Strategic Narratives: The Domestic Politics Behind Canada's Commitment to Afghanistan », dans Jens Ringsmose, Beatrice A. de Graaf et George Dimitriu (dir.), Strategic Narratives, Public Opinion and War: Winning Domestic Support for the Afghan War, Routledge, 2014, 98-117.
  • Justin Massie, “Toward Greater Opportunism: Balancing and Bandwagoning in Canada-US Relations,” dans Jonathan Paquin et Patrick James (dir.), Game Changer: The Impact of 9/11 on North American Security, Vancouver, University of British Columbia Press, 2014, 49-64.
  • Justin Massie et Stéphane Roussel, « The Twilight of Internationalism? Neocontinentalism as an Emerging Dominant Idea in Canadian Foreign Policy », Canada in the World: Internationalism in Canadian Foreign Policy , Heather A. Smith et Claire Turenne Sjolander (dir.), Don Mills, Oxford University Press, 2013, 36-52.
  • David G. Haglund et Justin Massie, « Le "problème américain" du Québec : Différentiel de perceptions de la menace dans la communauté de sécurité nord-américaine », Dédordement sécuritaire, Michèle Rioux (dir.), Montréal, Institut d'études internationales de Montréal, 2012, 307-344.
  • David G. Haglund et Justin Massie, « "Tout recommence en '40" : Le retour de la France dans la culture stratégique du Québec et du Canada », Mission Paris. Les ambassadeurs du Canada en France et le triangle Ottawa-Québec-Paris, Greg Donaghy et Stéphane Roussel (dir.), Montréal, Éditions Hurtubise, 2012, 135-161.
  • Marie-Eve Desrosiers et Justin Massie, « Le néolibéralisme », Théories des relations internationales : contestations et résistances, Alex Macleod et Dan O’Meara (dir.), Montréal, Athéna, 2010, 153-176, 2e édition, revue et augmentée.
  • Justie Massie, « A Special Relationship? The Importance of France in Canadian Foreign Policy », Canada Among Nations 2008: 100 Years of Canadian Foreign Policy, Robert Bothwell et Jean Daudelin (dir.), Montréal & Kingston, McGill-Queen’s University Press, 2009, 235-70.
  • Marie-Eve Desrosiers et Justin Massie, « Le néolibéralisme : contribution à l’édification d’un paradigme dominant », Théories de relations internationales : contestations et résistances, Alex MacLeod et Dan O’Meara (dir.), Montréal, Athéna, 2007, 111-32.
  • Justin Massie, « Une culture stratégique idéaliste, libérale et défensive? Analyse de l’Énoncé de politique internationale du Canada », Culture stratégique et politique de défense : L'expérience canadienne, Stéphane Roussel (dir.), Montréal, Athéna, 2007, 201-13.
  • Justin Massie et Stéphane Roussel, « Le dilemme canadien face à la guerre en Irak, ou l’art d’étirer l’élastique sans le rompre », Diplomaties en guerre. Sept États face à la crise irakienne, Alex MacLeod et David Morin (dir.), Montréal, Athéna, 2005, 69-87.